Transat Jacques Vabre: A Salvador de Bahia, le Havrais Charlie Dalin attendu en vainqueur

© France 3 Normandie
© France 3 Normandie

A Salvador de Bahia, après 12 jours de course, les équipes techniques et organisateurs de la Transat Jacques Vabre attendent l’arrivée des prochains bateaux avec le vainqueur de la catégorie Imoca. Il pourrait bien s'agir du normand Charlie Dalin.
 

Par Catherine Lecompte

Alors que Salvador de Bahia s’apprête à accueillir l'arrivée de la Transat Jacques Vabre ce samedi après-midi le troisième et dernier Multi50 Primonial, la fin du week-end va rapidement s'animer avec l’arrivée de toute une salve d’IMOCA, la catégorie reine de la course. Près de 20 concurrents sont sortis du Pot-au-noir et en tête le Havrais Charlie Dalin et Yann Eliès continuent de creuser logiquement leur avance au large de Recife. Ils sont attendus sur la ligne d’arrivée la nuit prochaine vers 3h du matin.

Plus rapide de près d’un nœud sur les dernières 24 heures, Apivia est-il vraiment plus rapide que ses poursuivant ou bénéficie-t-il simplement de plus de vent et d’un meilleur angle de par sa position plus Sud ? En réalité, avec 244 milles d’avance, le duo Charlie Dalin/Yann Eliès devrait entrer en vainqueur dans la Baie brésilienne la nuit prochaine à l’issue d’une course parfaitement maîtrisée.
 

Sur place, les équipes techniques et le staff Apivia sont aux aguets et se préparent déjà pour cette arrivée mémorable. "Pontons, dispositif d'accueil, il ne faut rien négliger pour que cette arrivée puisse se dérouler comme prévu, sans dommage pour le bateau."   

Une aventure vécue comme un défi dont l'issue heureuse, si elle se confirme dans la prochaines heures, risque bien de marquer les esprits. 
 
 
Transat Jacques Vabre: A Salvador de Bahia, le Havrais Charlie Dalin attendu en vainqueur



Derrière, la bagarre du podium a déjà commencé. PRB a ravi la deuxième place à Banque Populaire et 11th Hour Racing pousse fort derrière. Charal toujours cinquième a retrouvé de la vigueur et une aisance en vitesse. Le foiler noir est le plus rapide de la flotte sur la dernière heure, lui qui est en position défavorable dans l’ouest de la flotte.
30 milles seulement séparent le troisième Banque Populaire du 6ème Advens for Cyberscurity ce qui promet du match jusqu’au bout.

" Quand c’est tout droit et sans option, il faut patienter. On a quand même 3 à 4 noeuds de vitesse en moins,que Charal et ça ne va pas être simple de tenir notre position" commentait Armel Le Cléac'h à la vacation.

Quelque soit l’ordre des arrivées, son rythme s’annonce effréné à partir de l’après-midi de dimanche et promet du grand spectacle en Baie de Tous les Saints.
A 1500 milles des leaders, Vers un monde sans Sida et Ariel 2 ferment toujours la marche et s’apprêtent à rentrer dans le Pot-au-noir.

Derrière, en Class40, pas vraiment de gros changements: les 7 premiers sont entrés dans le Pot-au-noir où Crédit Mutuel tient bon même si les écarts se resserrent. Il faudra patienter encore au moins 24 heures pour connaître les véritables écarts à la sortie, avant la dernière ligne droite vers Salvador de Bahia.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus