• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Hôpitaux psychiatriques en souffrance : le mal-être répandu en Seine-Maritime

Deux postes de psychiatres sont vacants à l'hôpital de Dieppe. / © France 3 Normandie
Deux postes de psychiatres sont vacants à l'hôpital de Dieppe. / © France 3 Normandie

A l'hôpital psychiatrique du Rouvray, mais aussi à Dieppe et au Havre, le personnel est en sous-effectif pour s'occuper des patients dans de bonnes conditions.

Par Ludivine Aurelle

La psychiatrie, un secteur en souffrance . Le pôle psychiatrique de Dieppe reçoit chaque année 5000 personnes en consultation, tandis qu'un millier se fait hospitaliser. Problème : aujourd'hui le personnel n'est pas assez nombreux. Il manque deux psychiatres pour assurer les consultations des patients.

Le reportage de Grégory Archiapati et Judikaëlle Rousseau. (Montage : Lucie Courbe)
Avec les interviews de :
- Didier Feray, chef du pôle psychiatrie au centre hospitalier de Dieppe
- Bruno Rique, secrétaire de la CGT des hospitaliers à Dieppe


Les personnels soignants alertent en Seine-Maritime

Les premiers à tirer la sonnette d'alarme ont été les infirmiers, cadres de santé et ambulanciers du centre hospitalier du Rouvray près de Rouen. Mobilisés depuis le 22 mars dernier, 8 d'entre eux avaient entamé une grève de la faim au mois de mai.

Le vendredi 8 juin, le conflit prend fin. Sur les 52 postes souhaités, l'Agence régionale de Santé leur garantie le recrutement de 30 personnes et l'ouverture d'une unité dédiée aux adolescents. 


A la tête du mouvement de contestation, Jean-Yves Herment, infirmier et élu CFDT, alertait sur ses conditions de travail et celles de ses pairs. Il a été hospitalisé après 14 jours sans s'alimenter. Physiquement et mentalement marqué, le soignant se repose chez lui tandis que l'effervescence de la victoire de vendredi dernier retombe. 


Leurs confrères de l'hôpital psychiatrique Pierre Janet du Havre leur ont emboîté le pas. Ils ont envahi les locaux du CHSCT, avant d'organiser mardi 12 juin un rassemblement. Ils dénoncent des conditions de travail difficiles liées à des sous-effectifs. Un préavis de grève a été déposé pour le samedi 15 juin. Une mobilisation suivie par France 3 Baie de Seine. 



A lire aussi

Sur le même sujet

Manifestation des agents EDF devant la centrale thermique du Havre

Les + Lus