Près de Lillebonne, deux logements évacués pour suspicion de monoxyde de carbone

Dans la nuit du 3 au 4 janvier, quatre personnes ont dû quitter leur logement après un dysfonctionnement de poêle à bois.

© FranceTélévisions / Didier Meunier

Les pompiers de Seine-Maritime ont été alertés à 4 heures 15 le 4 janvier 2021 de la présence de fumée dans un logement situé Voie romaine à Cliponville, dans la région havraise. Cette fumée provenait du dysfonctionnement d'un poêle à bois.

Les habitants, un couple et son bébé ont été évacués. La maison d'un seul niveau a été ventilée par les soldats du feu. Les résidents ont été pris en charge par les secours pour une recherche d'intoxication au monoxyde de carbone. L'occupant du logement mitoyen a lui aussi dû sortir de chez lui, le temps que les sapeurs-pompiers puissent vérifier l'absence de monoxyde de carbone.

L'intervention a mobilisé treize personnes et quatre engins. Aucune victime n'est à déploré. Après deux heures de ventilation des deux logements, les occupants ont pu rentrer chez eux. 

Pour rappel, le monoxyde de carbone est un gaz incolore et inodore issu de mauvaises conditions de combustion. Sa présence peut conduire à des pertes de conscience et à une asphyxie.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers pompiers