Près de Rouen : les policiers repèrent une voiture volée le matin même

© France 3
© France 3

En fuite, la Citroën C5 a fini sa course accidentée dans un virage

Par Richard Plumet

Les voleurs fouillent la maison pendant le sommeil des habitants

C'est ce qu'on appelle un "home jacking". Traduction : entrer dans une habitation pour s'emparer des clés qui trainent à l'entrée afin de pouvoir voler un véhicule sans crocheter la serrure d'une portière et sans forcer le démarreur…
C'est ce qui s'est passé mardi dernier 16 juin à Petit-Quevilly (Seine-Maritime). Des cambrioleurs ont forcé la porte d'une maison et ont fouillé le rez-de-chaussée pendant qu'à l'étage, les habitants dormaient.
Les intrus sont repartis avec un sac à main et les clés d'une Citroën C5 garée devant la maison.

La circulation du tramway interrompue

Déclarée volée le matin même avec diffusion de son numéro d'immatriculation, la Citroën a été repérée vers 14h45 grâce à la vigilance d'une patrouille de police qui circulait avenue Jean-Jaurès à Petit-Quevilly. Les policiers, qui décident de contrôler le véhicule suspect et les deux personnes qui sont à l'intérieur, déclenchent le gyrophare et l'avertisseur sonore de leur voiture et se rapprochent. 

Mais la C5, dont les feux de détresse clignotent, zigzague pour ne pas se faire dépasser, prend un rond-point à contre-sens puis accélère sans s'arrêter aux feux rouges.
Par prudence, les policiers ralentissent et suivent à distance. Mais la C5 roule vite, très vite et, arrivée à l'angle du boulevard Charles de Gaulle et de la rue Spinneweber, elle tourne et percute une voiture de la  police municipale de Petit-Quevilly qui arrivait en face.

Quelques instants après la collision, qui a eu lieu sur les voies du tramway ("métro" de l'agglomération de Rouen), le conducteur de la Citroën et son passager sortent et tentent de fuir en courant. Mais ils sont vite rattrapés et interpellés.  Il s'agit d'un habitant de Petit-Quevilly âgé de 20 ans et d'un  jeune habitant de Saint-Etienne du Rouvray (le passager) âgé de 16 ans.

Choqués et souffrant des cervicales, les passagers de la voiture de police municipale ont été transportés au CHU par les Sapeurs-Pompiers.
Des renforts de police ont sécurisé les lieux de l'accident durant l'arrestation, les premières constatations et l'enlèvement des véhicules. La circulation du métro a été interrompue moins de deux heures.

Le conducteur de la C5 a été placé en garde à vue et devra répondre de violence avec arme par destination, de refus d'obtempérer,  de conduite dangereuse, de défaut de permis de conduire et de recel de vol. La brigade de répression des cambriolages étant quant à elle, intéressée  par des explications sur la provenance de la voiture volée le matin même…

A lire aussi

Sur le même sujet

Rallye automobile Père et fille (25'40) Vachement Normand - octobre 2019

Les + Lus