Rouen : l'arrêt des transports en commun à 21h les soirs de réveillon critiqué

Comme les années précédentes, l'agglomération rouennaise se distingue des autres grandes villes normandes en ne proposant ni bus ni tramway les soirs de Noël et du nouvel an

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Un défaut de service public ?

C'est ce qu'affirme à Rouen une association de défense des transports en commun pour évoquer l'arrêt des bus et des tramways (métro) à 21h les soirs de réveillon. Ce qui va obliger les habitants à se déplacer en voiture.

Rouen en retard sur Le Havre et Rouen ?

Dans les autres villes grandes villes normandes que sont Le Havre et Caen (qui n'ont pourtant pas le rang de métropole) les bus et tramways circuleront bien les soirs de Noël et du 31 décembre.
A Caen,  les transports en commun seront assurés jusqu'à minuit et demi.
Quant au Havre, ce sera toute la nuit, jusqu'à 5 heures du mat',
de quoi donc rentrer du réveillon sans risquer de conduire sa voiture en ayant bu un (petit) verre de trop…

L'horaire de Rouen( 21h) suscite beaucoup d'incompréhension. Il est même qualifié de "connerie" et de "scandaleux"  par des habitants de Rouen. Il est pourtant justifié par la direction de la société (privée) qui gère et exploite les transports en commun de l'agglomération rouennaise, la TCAR, qui met en avant  "l'analyse et l'étude des chiffres de fréquentation". Principal argument énoncé : le trafic chute de 40% pendant les fêtes de fin d'année.

Toujours la fameuse question de l'adéquation de l'offre et de la demande. Autre piste d'explication : le fait de ne pas travailler les soirs de réveillon est-il, à la TCAR, un élément pesant dans les accords sociaux entre les conducteurs et la direction ?

VIDEO : le reportage France 3  Haute-Normandie de Raphaël Deh et Philippe Derouet avec le témoignage de clients des transports en commun de  Rouen et les  interviews de :
  • Arthur Nicolet, directeur de la TCAR
  • Jean-Paul Camberlin, secrétaire du comité pour les transports en commun dans la métropole Rouennaise