Cet article date de plus de 5 ans

Seine-Maritime : les commerces et les marchés de Noël sous haute surveillance

Pour les fêtes de fin d'année, tous les effectifs de sécurité disponibles sont présents sur la voie publique

"Co-production de sécurité"

Comme chaque année à l'approche des achats de Noël et de l'affluence dans les magasins, un plan anti hold-up est mis en place dans les centres villes et autour des centres commerciaux de Seine-Maritime. Mais en cette fin d'année 2015, après les attentats parisiens et en raison de la  menace terroriste toujours présente en France, le plan Vigipirate vient s'ajouter au dispositif habituel.

Il s'agit, pour reprendre l'expression du directeur de cabinet du préfet de Seine-Maritime, de faire de la "co-production de sécurité"  en mobilisant policiers, gendarmes et soldats. Tous les effectifs disponibles (2000 policiers et 1000 gendarmes) sont présents sur la voie publique avec le renfort de réservistes et l'aide des vigiles privés pour sécuriser les boutiques, les galeries marchandes et les marchés de Noël.

Les congés de nombreux fonctionnaires et militaires sont suspendus (ou reportés) afin de concentrer au mieux les forces sur la voie publique a indiqué le  représentant du préfet qui a salué le calme et la vigilance accrue, ces derniers jours, de la population.
En complément de la surveillance des commerces et des marchés de Noël, une opération spécifique de sécurité sera organisée autour des principales églises de Seine-Maritime lors des messes de  Noël.

VIDEO : le reportage France 3  Haute-Normandie de Richard Plumet et Stéphane Gérain avec l'interview de
18/12/2015_opération sécurité_fêtes de fin d'année

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécurité société police attentats de paris faits divers terrorisme