Cet article date de plus de 5 ans

Rouen : manifestation nationale des forains

Refusant le départ de la foire Saint-Romain des quais du centre ville, les forains normands ont reçu le soutien de toute la profession pour manifester dans le centre ville de Rouen

© Richard PLUMEt / France 3 Haute-Normandie

Devant l'hôtel de ville de Rouen

A 13h le cortège des camions et remorques est arrêté en haut de la rue de la République et bloque la circulation. Le trafic des bus est  donc perturbé et certaines ligne sont déviées. > Précisions sur le site de la TCAR
Dans l'attente d'une réunion, les forains sont rassemblés au pied de l'hôtel de ville avec confettis, clowns, danseuses et fanfares. L'ambiance festive cache cependant  une forte détermination... Le défilé devrait traverser la ville en milieu d'après midi.  

Vers 15h, après un déjeuner "festif" devant la mairie de Rouen, le cortège a traversé la ville et est  finalement revenu à son point de départ sur les quais rive gauche, entre le pont Jeanne d'Arc et le pont Guillaume le Conquérant. 

28/05/2015_les forains rue jeanne d'arc_rouen



Une démarche nationale

C'est pour faire comprendre aux maires et aux élus de toute la France qu'une "une foire doit être dans la ville" et non en périphérie, que les forains se rassemblent ce jeudi 28 mai à Rouen.
Avant de rencontrer élus et préfet, un défilé "festif" de plusieurs dizaines de camions est prévu  dans les rues de Rouen : rue de la République, rue Lecanuet, rue Jeanne d'Arc, puis les quais rive droite en direction de la préfecture…

VIDEO France 3 Haute-Normandie  : Marcel Campion , président des Forains de France explique les raisons de la mobilisation rouennaise
28/05/2015_interview de marcel campion _rouen

 

"Essayer de sauver les intérêts de tout le monde"

Marcel Campion, le  célèbre et médiatique porte parole des forains, expliquait ce matin que, comme "l'oiseau sur la branche", la profession doit en permanence s'adapter aux changements de municipalités, et prévient, avec une menace à peine voilée, que

Pour l'instant, c'est une manifestation sympathique, ça va être festif, y a rien de grave pour l'instant.
Pour l'instant c'est approcher les élus, avec des responsables de la profession pour essayer d'avoir un vrai dialogue, ce qui n'a pas eu lieu jusqu'à maintenant.


"Pour l'instant il y a eu des petites concertations amicales. Moi la dernière réunion sérieuse que j'ai eu ici c'était avec madame Fourneyron qui m'avait assuré que la foire ne bougerait pas d'ici [des quais du centre ville] , c'est pas vieux c'était il y a 4 ans…"
D'un seul coup il y a des nouvelles décisions, bah je crois qu'il faut regarder de près ce qui se passe pour essayer de sauver au mieux les intérêts de tout le monde."
 

© Richard PLUMET / France 3 Haute-Normandie

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
manifestation économie social