Réformes des retraites : des manifestations dégénèrent à Caen et Rouen

Des rassemblements en Normandie pendant l'allocution d'Emmanuel Macron se sont transformés en manifestations sauvages. Des manifestants cagoulés, en marge des cortèges, ont chargé une voiture de police à Rouen. 7 personnes ont été interpellées à Caen.

Casseroles à la main et sifflets pour faire un maximum de bruit pendant l'allocution télévisée du Président de la République, Emmanuel Macron. Plusieurs centaines de personnes se sont réunies devant la mairie de Caen, ce lundi 17 avril 2023. Toutes protestaient une nouvelle fois contre la réforme des retraites.

"On est là pendant son allocution car on ne veut pas écouter Emmanuel Macron qui lui ne nous écoute pas depuis des mois"

Une manifestante

Un autre manifestant, avec une cloche à la main, ajoute : "On est dans la rue pour montrer à Macron qu'on n'est pas d'accord avec ce qui s'est passé au Conseil Constitutionnel et que la lutte et la bataille continue".

Ce rassemblement a eu lieu à l'appel de l'intersyndicale du Calvados. Un représentant FO explique "On ne l'écoutera plus, il est méprisant, on fait beaucoup de bruit car on ne lâchera rien". Allan Bertu, secrétaire général de la CGT du Calvados lance : "C'est un président hors sol et dont la seule réponse au monde du travail et à la jeunesse est le mépris". Il ajoute :

"L'heure doit être à l'amplification massive du mouvement par les grèves et manifestations. La CGT Calvados va travailler avec l'intersyndicale pour mener des actions régulières d'ici un 1er mai qui lui sera historique"

Allan Bertu

Secrétaire général de la CGT Calvados

Une manifestation, non déclarée, s'est ensuite poursuivie dans les rues du centre ville jusqu'à la préfecture, qui signale des feux de poubelles des abribus vandalisés.

durée de la vidéo : 00h00mn12s
Des abris bus saccagés à Caen. ©M.Goavec
durée de la vidéo : 00h00mn10s
Des feux de poubelles allumés en marge du cortège. ©M.Goavec

Les forces de l'ordre ont répliqué a coup de gaz lacrymogènes lors de cette manifestation sauvage.

durée de la vidéo : 00h00mn18s
Des policiers et pompiers déployés dans le centre-ville de Caen. ©M.Goavec

Le préfet condamne "très fermement" ces actes dans un communiqué. Sept personnes ont été interpellées à Caen.

Une "manifestation sauvage" dans le centre-ville de Rouen

A Rouen, ce sont environ 200 personnes qui se sont réunies devant la mairie contre la promulgation de la loi portant l’âge légal du départ en retraite à 64 ans. 

Mais ce rassemblement dans le calme et la bonne ambiance a dégénéré dans la soirée lorsqu'un petit groupe a appelé à « une manifestation sauvage » dans les rues de Rouen. Une centaine de personnes, certaines cagoulées, ont vidé des poubelles pour y mettre le feu en défilant Avenue-Lecanuet. Des abribus ont été détruits.

Selon nos confrères de Paris Normandie, des manifestants ont chargé une voiture de police, qui a pris la fuite, la vitre brisée. Les forces de l’ordre, rassemblées aux abords du palais de Justice, ont fait usage de grenades lacrymogènes pour disperser la foule.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité