24 heures motonautiques de Rouen : quelles conditions physiques requises pour y participer ?

Après la mort de Cédric Le Deunff lors des essais caennais des 24 heures motonautiques se pose la question des aptitudes physiques des participants. Franque-Emmanuel Coupard La Droitte, organisateur de la compétition l'invité du 12/13 France 3 Normandie.

Le départ de la course ce dimanche 30 avril
Le départ de la course ce dimanche 30 avril © StéphaneFrance 3 Normandie
Participer aux 24 heures motonautiques demande des aptitudes physiques et médicales strictes. L'organisateur de la compétition, Franque-Emmanuel Coupard La Droitte est venu les évoquer sur notre plateau. La Fédération française de motonautique exige que chaque participant remplisse un questionnaire médical sportif. Selon l'âge, certains tests sont obligatoires : 
Si les résultats de ces tests sont insuffisants, il n'est pas possible d'obtenir la licence pour participer aux 24 heures motonautiques. Autres critères : des mises en situation en immersion pour voir si les participants savent réagir sous l'eau dans tous les cas de figures :

Retrouvez l'intégralité de l'interview de Franque-Emmanuel Coupard La Droitte ci-dessous :

Un décès brutal lors des essais à Caen

Dimanche, la fin des essais des 24 heures motonautiques de Rouen qui se déroulaient à Caen ont connu une triste fin. L'un des participants, Cédric Le Deunff, 43 ans, restaurateur à Mont Saint-Aignan (76), est décédé. L'homme, pilote motonautique aguerri, a fait un malaise cardiaque après avoir regagné le ponton à la fin de ses tests. Un décès brutal. Un hommage lui sera rendu le 30 avril prochain lors de la 55e édition de la compétition. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sport culture fêtes locales
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter