Incendie de Lubrizol : trois ministres à Rouen et des fonds débloqués par l'entreprise pour les agriculteurs

Trois ministres à Rouen le 11 octobre 2019 pour évoquer les conséquences de l'incendie de l'usine chimique Lubrizol / © Stéphane L'HÔTE et Christophe VILMER / France 3
Trois ministres à Rouen le 11 octobre 2019 pour évoquer les conséquences de l'incendie de l'usine chimique Lubrizol / © Stéphane L'HÔTE et Christophe VILMER / France 3

3 ministres étaient à Rouen pour ouvrir le comité pour la transparence et le dialogue, ce vendredi 11 octobre 2019. Première annonce : l’indemnisation de 3 000 agriculteurs dans 246 communes touchées par l’incendie de l’usine Lubrizol.

Par Stéphanie Lemaire et Viviane Dauphoud-Eddos

Lancement du comité pour la transparence et le dialogue

Le comité pour la transparence et le dialogue s’est ouvert ce vendredi 11 octobre à la préfecture de Seine-Maritime, en présence des ministres de la transition écologique et solidaire, Élisabeth Borne, des solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn et de l’agriculture et de l’alimentation, Didier Guillaume. Une soixantaine de parlementaires de représentants des différents services de l’État, du milieu médical, agricole et des associations compose ce comité.

Il s’agit d’un lieu de dialogue et de partage de l’expertise sur l’incendie de  l’usine Lubrizol à Rouen (Seine-Maritime).

Ce comité a pour but de suivre dans le temps l’évolution et les conséquences de la catastrophe industrielle pour en tirer les enseignements et mieux les dépasser.
Pierre-André Durand, préfet de Normandie et de Seine-Maritime

 
Le 26 septembre dernier, l’une des usines de produits chimiques de la société Lubrizol, classée dans la catégorie « seuil à hauts risques », est partie en fumée.  
À l’avenir, le comité sera présidé par le préfet de région. Les réunions seront régulières mais leur fréquence n’a pas encore été définie.

Lubrizol : trois ministres à Rouen
VIDEO : le reportage de Grégory Thélu et Stéphane L'hôte


3 000 éleveurs indemnisés dans 246 communes

3 000 agriculteurs dont 425 éleveurs laitiers seront indemnisés, annonce le ministre de l’agriculture Didier Guillaume, sans confirmer le montant de cette indemnisation.

Pour le moment, le préjudice subi par l’ensemble du monde agricole est estimé entre 40 et 50 millions d’euros.  Les producteurs laitiers jettent chaque jour 700 000 litres de lait. Leurs pertes s’élèvent à 4 millions d’euros.
 
Les indemnités seront versées aux agriculteurs des départements de Seine-Maritime, de l’Oise, du Pas-de-Calais, de la Somme et du Nord.
 Ce n'est pas l''argent de l'Etat mais celui de Lubrizol qui financera ces indeminisations, via le FMSE, le fonds de mutualisation des risques sanitaires et environnementaux

À ce fonds d'indemnisation vont s'ajouter 5 autres millions d'euros, versés cette fois par la Région Normandie. L'annonce a été faite par le président de région Hervé Morin, afin de "faire le relais dans l'hypothèse où l'Etat ne verserait pas à l'heure les sommes prévues".   
 
 

 Nous avons besoin que l’entreprise Lubrizol prenne ses responsabilités et paie les éleveurs. 
Sébastien Windsor, président de la Chambre d'agriculture de Normandie

Au micro de France 3 Normandie, le président de la Chambre d'agriculture confie ne pas être "complètement rassuré, à ce stade, sur les responsabilités qui seront prises par les acteurs". Le député PCF de Seine-Maritime Sébastien JUMEL, lui aussi, témoigne de la même inquiétude.

Lubrizol n’a pas annoncé  un seul chiffre ! Quand ? Combien ? Comment on va verser concrètement les indemnités ? Ces questions n’ont toujours pas de réponse à ce jour.
Sébastien JUMEL, député PCF de Seine-Maritime

 

 

 
3 ministres à Rouen pour l'après Lubrizol

VIDEO : extrait du JT 12/13 du 11 octobre 2019

La liste des produits incendiés est encore attendue

 La liste des produits incendiés n’a pas été communiquée. Elle doit être finalisée ce vendredi.
 
 Les médecins se disent embarrassés :

Nous sommes dans un tunnel dont nous ne voyons pas l’issue. 
Antoine Leveneur, président de l’Union Régionale des Médecins Libéraux de Normandie

 Antoine Leveneur, le président de l’Union Régionale des Médecins Libéraux de Normandie fait part de son « embarras » lorsqu’il doit renseigner les patients. De son côté, le député Hervé Morin réclame un suivi sanitaire et épidémiologique à long terme, « sur des années».
L’Agence Régionale de la Santé répond travailler sur des messages sanitaires à destination de la population.  

Premiers résultats d’analyses

Les résultats des analyses effectuées entre le 3ème et le 9ème jour ayant suivis l’incendie n’ont pas fait apparaître de taux inquiétant sur le niveau de dioxines dans les exploitations laitières, selon l'ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail)   
 

 

Le retrait des fûts est prévu le 17 octobre

 Les fûts endommagés lors de l’incendie de l’usine Lubrizol seront extraits le 17 octobre. Des entreprises spécialisées s'engagent à retirer les contenants de produits chimiques brûlés.
 

►  Retrouvez toute l'actu "Lubrizol" en un clic avec tous nos derniers articles
 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus