Affaire du corps de Marwane retrouvé dans une malle en plastique : un couple mis en examen et écroué

Publié le Mis à jour le

Le corps d'un homme de 25 ans disparu depuis le 21 septembre a été retrouvé dans une malle en plastique à Rives-en-Seine (76) près de Rouen. Un homme de 31 ans, suspecté du meurtre a été mis en examen ce samedi 26 novembre 2022 et écroué.

Deux personnes, un homme et sa compagne, âgés de 31 et 29 ans, ont été mis en examen pour "assassinat" et "actes de torture et de barbarie" et placés en détention provisoire samedi 26 novembre 2022. L'homme est suspecté du meurtre d'un jeune homme de 25 ans disparu depuis septembre dernier. Le principal suspect est dépeint comme une personne ayant des accès de violence.

Le deux suspects habitaient Rives-en-Seine, près de Rouen, dans un appartement de l'immeuble où le corps de la victime a été retrouvé. 

Un corps découvert dans une malle en plastique

Le corps de Marwane Souidi a été retrouvé dans une malle en plastique dans une fosse d'ascenseur dans un immeuble sur la commune de Rives-en-Seine (76) près de Rouen. La victime qui habitait Lagny-le-Sec (Oise) n'avait plus donné de nouvelles à sa famille depuis le 21 septembre dernier, après une soirée passée chez un ami. L'enquête confiée à la PJ d'Évry a permis aux policiers de remonter jusqu'au suspect qui a été interpellé lundi dernier. D'après une source judiciaire à France Bleu Paris, les enquêteurs estiment que la mort remonte au 26 septembre. 

Dans le milieu des Raves parties

L'histoire, sordide, se passe dans le milieu des Raves parties où les drogues de synthèse circulent lors des soirées. Selon les premiers éléments de l'enquête, la victime était le souffre douleur du suspect. Roué de coups par son bourreau, Marwane Souidi est mort étranglé comme la révélé l'autopsie de son corps. Durant deux mois, le suspect a déplacé le corps, de sa voiture à une cave ou des fosses d'ascenseur. Dans cette affaire, plus d'une demi-douzaine de personnes ont été interpellées, s'ajoutant au principal suspect et à sa compagne.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité