Contournement Est de Rouen : Castex relance le projet

Le Premier Ministre a confirmé mercredi 15 décembre 2021 qu'un concessionnaire allait être désigné. Ce projet controversé avait pourtant été rejeté par la majorité des élus de la Métropole en février dernier.

C'est un coup de semonce. Ce mercredi 15 décembre 2021 en fin de journée, le président de la Région Normandie Hervé Morin et celui du Département de Seine-Maritime Bertrand Bellanger ont annoncé que le gouvernement avait lancé la procédure de désignation du concessionnaire de la liaison A28 / A13, dites Contournement Est. 

"Un jour historique" selon H. Morin 

Une décision dont "ils se félicitent", parlant  d "un jour historique (..)  c’est un chantier indispensable pour l’Est de la Seine-Maritime et pour l’Eure, mais plus largement toute la Normandie", détaille Hervé Morin. 

De son côté Bertrand Bellanger évoque " la prise en compte de l’intérêt départemental de ce projet. Un très grand nombre d’habitants de la Seine-Maritime, coincés chaque jour dans les embouteillages, verra demain son quotidien et son cadre de vie améliorés par la réalisation de cet équipement. Et le président du Conseil Départemental de Seine Maritime d'insister :  Quotidiennement les habitants de la Métropole de Rouen sont touchés par la pollution des camions qui traversent la ville. Demain nous n'aurons plus ces camions"

La colère de N. Mayer-Rossignol

Un satisfecit que ne partage évidemment pas le président socialiste de la Métropole Nicolas Mayer Rossignol qui a lui aussi vivement réagi dans la foulée. " La priorité est-elle vraiment de financer pour près d’un milliard d’Euros 41km d’autoroute (soit l’une des autoroutes les plus chères de France), avec un péage au tarif prohibitif, et générant 50000t de CO2 en plus par an ?" interroge-t-il.

Outre l'aspect écologique, c'est également le volet économique qui interroge le maire de Rouen :" Si j'avais 1 milliard d'euros à mettre ( le coût du projet est évalué à 886 M d'euros HT ndlr) , je les mettrai plutôt sur le train, car en Normandie c'est une catastrophe. Je rappelle en outre que ce projet implique un péage payant. On a payé pour voir ce que cela donnait pour l'A28 (vers Alençon) et pour l'A150 ( vers Le Havre) : ces tronçons sont très chers et personne ne les utilise."

Le maire de Rouen qui rappelle également que le 8 février dernier le conseil métropolitain avait voté contre le financement de ce projet à une très large majorité (65%). 

Si le processus se poursuit sans encombres, le début des travaux interviendrai en 2027 pour une mise en service en 2030 ou 2031.

Pour aller plus loin

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité