D'où vient cette odeur de brûlé ressentie dans toute la Normandie ?

Ce vendredi 13 octobre 2023, une odeur de brûlé se répand dans tout l'ouest de la France. Ressentie dans les Pays de Loire et la Sarthe, cette odeur est maintenant en Normandie. Mais d'où vient-elle ?

Ce sont des appels pour le moins étranges que reçoivent les pompiers de l'Eure. Des habitants se plaignent d'une forte odeur de brûlé, sur un très large périmètre. Pourtant, aucun feu n'est à signaler.  

Même scénario en Seine-Maritime. La préfecture de Rouen ne sait que répondre aux questionnements de ses habitants quant à ces odeurs de fumée.

Dans le Calvados, des habitants sont également incommodés par les mêmes odeurs. Selon la préfecture du Calvados, il y a eu des signalements un peu partout dans le département. Mais d'où viennent-elles ?

Des odeurs dans tout l'ouest de la France

Visiblement, les Normands ne sont pas les seuls concernés. Les équipes de France 3 pays de Loire publient un relevé de particules fines avec un pic à 12h.

L'odeur est présente sur au moins trois départements des pays de la Loire : à Nantes, en Maine-et-Loire, mais aussi en Vendée.

En Normandie, l'agence ATMO, l'observatoire de la qualité de l'air normand, est alertée par les utilisateurs de son application Signal Air. Cette application gratuite permet aux habitants de signaler tout risque de pollution.

Depuis cet après-midi, ils sont nombreux à signaler l'odeur suspecte. Et effectivement, l'agence constate une augmentation considérable des concentrations en particules fines dès 14 heures à Alençon dans l'Orne et à partir de 16 heures en Seine-Maritime, pour atteindre un pic aux alentours de 17 heures.

Seul le Cotentin semble épargné.

Les incendies de Madère responsables de ces odeurs ?

D'après Véronique Delmas, directrice d'ATMO Normandie, cela pourrait venir des incendies à Madère. Le vent du Sud-Ouest remonterait cette odeur de fumée et les particules invisibles qui vont avec.

Dans un article, nos collègues de Ouest-France et du Maine-Libre émettent la même hypothèse  : "Selon les services de la zone de défense et sécurité Ouest, basés à Rennes, l’origine des fumées et donc de l’odeur de brûlé serait de grands incendies en cours en Espagne ou au Portugal."

De grands feux de forêts et de broussailles sont en cours sur l'île de Madère, archipel portugais au large du Maroc. Un autre incendie s'est déclaré à Tenerife, île espagnole, il y a une semaine.

Mais cela reste à confirmer. "Il n'y a pas de phénomène local repéré", indique le service communication de la préfecture de la Seine-Maritime. De son côté, le Service départemental d'incendie et de secours de la Seine-Maritime a recensé "moins de cinq appels pour ces raisons" et informe que "ces odeurs proviendraient d'un incendie important en cours sur l'ile de Madère".

La préfecture du Calvados évoque les mêmes hypothèses et indique que "les odeurs devraient se dissiper samedi, selon les services interministériels de protection civile".

L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Normandie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité