Cet article date de plus de 3 ans

Deux commerces de Rouen pris pour cible par des voleurs

Un braqueur mis en fuite dans une boulangerie, puis le gérant d'un magasin de vélos électriques attaqué au couteau : deux faits-divers commis le même jour dans le centre-ville rouennais
Un mardi chargé pour les policiers hier (19 juin 2018) à Rouen. Première alerte à 10h20 avec une tentative d'extorsion avec arme blanche dans une boulangerie de la rue du général Leclerc, tout près de la rue de la République.

La boulangère ne se laisse pas faire

Un homme entre, un couteau à la main,  et s'adresse à la patronne. Il ne porte ni cagoule ni foulard. "Donne la caisse !"  La réponse est tout aussi concise : " Sors ! ".

Profitant de l'arrivée de sa vendeuse, la boulangère se saisit d'une bombe lacrymogène et asperge le visage du braqueur. Plus que surpris, il sort rapidement et, une fois sur le trottoir, part en courant. La patronne de la boulangerie et sa vendeuse sortent à leur tour, crient, tentent de le rattraper, mais l'homme est déjà loin.

La scène n'a pas échappé à des passants situés de l'autre côté de la rue, là où il y a un arrêt de bus. Un premier témoin traverse la rue, arrive au niveau du fuyard et lui donne un coup de poing au visage. Le braqueur ne s'arrête pas.  Un deuxième passant prend le relais et court après l'homme au couteau. Celui-ci se retourne et son regard menaçant fait stopper le passant, qui redoute probablement d'être poignardé…

Une enquête est en cours, menée par la Sûreté départementale de Seine-Maritime pour identifier et retrouver l'auteur de cette tentative d'extorsion par arme blanche. Les experts de la police scientifique de l'Identité Judiciaire de la PJ ont effectué des relevés de traces et d'indices.

Le voleur en action devant le magasin

Autre affaire un peu plus tard, vers 13h45 quai du Havre. Un commerçant, le gérant d'Electro-Scoot, un magasin spécialisé dans les vélos à assistance électriques, voit quelqu'un s'affairer près d'un vélo d'exposition placé devant la vitrine de la boutique.

Il s'approche et découvre qu'un homme est train de voler le vélo à l'aide d'un coupe-boulon. Le commerçant sort, crie pour interpeller le voleur, mais celui-ci, au lieu de fuir, se relève et frape le gérant avec un mousqueton autour de la main en guise de poing américain. Le commerçant se défend et tente de maîtriser son agresseur. Mais le voleur sort un couteau, frappe le gérant au torse et prend la fuite.

Prévenue, la police arrive rapidement. Le commerçant est pris en charge par les pompiers et emmené à l'hôpital : il souffre d'une blessure de 10 centimètres de long sur le flanc droit.

La description de l'agresseur est  communiquée aux différents équipages de police présents en centre-ville. C'est ainsi que, moins d'une heure après l'attaque, des hommes de la Compagnie Départementale d'Intervention situés aux abords de la rue Jeanne d'Arc repèrent un homme dont le signalement correspond au signalement diffusé.

L'homme entre dans le bâtiment de la TCAR rue des Charettes. Il est rattrapé et interpellé par les policiers.
Il s'agit d'un SDF âgé de 22 ans.
Il est placé en garde à vue pour dégradations, vol, et violences volontaires avec arme
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers