L'eau est de nouveau potable en Seine-Maritime

L'agence régionale de santé de Normandie annonce, ce jeudi 2 janvier 2020, la levée des toutes les restrictions en cours depuis le 23 décembre
 

© Richard PLUMET / France 3 Normandie
Des milliers d'habitants de Seine-Maritime ont été contraints de cuisiner  avec de l'eau en bouteille en raison d'une eau du robinet rendue impropre à la consommation par la présence de particules d'agile et de limons.
La restriction a concerné, dès le 23 décembre 2019, des dizaines de communes avec une interdiction "d'utiliser l'eau du robinet pour les usages alimentaires". Des boulangers ont donc été obligés de s'organiser en urgence pour alimenter en eau  les pétrins aux moment des fêtes de fin d'année.

 Le 31 décembre, quelques heures avant le réveillon de la Saint-Sylvestre, des communes du secteur d'Auffay, de Tôtes et de Clères avaient retrouvé l'usage de l'eau potable avec une première levée des restrictions ⇒  

Retour total à la normale

Soulagement ce 2 janvier avec la "levée totale de la restriction de consommation en eau potable pour la Seine-Maritime"

Dans un communiqué, l'ARS de Normandie annonce qu'au vu des analyses effectuées sur les réseaux concernés, un retour à la normale de la qualité de l'eau distribuée a été observé et qu'en conséquence toutes les restrictions de consommation en cours depuis le 23 décembre 2019 ont été levées, notamment celles des Syndicats Vallée de la Saane et secteur Caux Central CCAUX Austreberthe.


L'eau est donc reconnue à nouveau potable sur les communes qui étaient encore concernées par la restriction de consommation, à savoir :
 
SECTEUR VALLEE DE LA SAANE
- Beauval-en-Caux
- Val de Saane
- Auzouville sur Saane
- Bertrimont
- Calleville les deux églises
- Saane St Just
- St Vast du Val
- Imbleville (vallée)
- St Mards (sauf Soquentot)
- La Fontelaye (vallée)
- Biville la Baignarde (hameau des Béteaux)
- Bourdainville (3 abonnés)

SECTEUR « CAUX CENTRAL-CAUX AUSTREBERTHE »
- Blacqueville
- Bouville
- Croix-Mare
- Mesnil-Panneville
- Carville la Folletière
- St Martin de l’If (Fréville, Betteville, La Folletière et Mont de l’If)
- Villers –Ecalles (partie Haute)
- Ecalles Alix (sauf Loumare et RN 29)
- Cideville (Le Cidetot)
- Motteville (Runnetot et Beaulieu)
- Touffreville La Corbeline (route d’Yvetot et impasse Val au Cesne)
- Pavilly (Médinnerie, La Route)
- Ste Marguerite sur Duclair (La Crique)
- Ste Marie des Champs (Fourche, chemin de Loumare)
- St Paer (route de St Paer, Trubleville)
-St Wandrille Rançon (Etaintot, La Crique)

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société pollution environnement consommation économie