EN IMAGES - A Rouen, le chantier XXL de transformation du Palais des Consuls

Le chantier avance dans l'imposant bâtiment du front de Seine nommé "Palais des Consuls" dans les années 50. L'ancienne chambre de commerce va être transformée en hôtels, appartements, résidence senior fin 2023. La façade et les majestueux décors intérieurs sont conservés. 

C'est la partie arrière de l'ancienne chambre de commerce (au palais des consuls) qui est démolie
C'est la partie arrière de l'ancienne chambre de commerce (au palais des consuls) qui est démolie © B. Belamri/France Télévisions

 Côté Seine, la façade du Palais des Consuls est laissée telle quelle. Le bâtiment  (Architectes : Robert Flavigny, François Herr, Pierre Chirol, Robert Pruvost) inauguré en 1956 est impressionant. Il devait témoigner de la puissance économique de la ville de Rouen et du port.

Deux hôtels, de 3 et 4 étoiles (soit 157 chambres) proposeront des chambres avec vue sur la Seine. 

Le bâtiment de 18 000 mètres carrés sur le quai de la Bourse, près de l'opéra
Le bâtiment de 18 000 mètres carrés sur le quai de la Bourse, près de l'opéra © B. Belamri/France Télévisions

C'est à l'arrière que le chantier de démolition est engagé à l'emplacement de l'ancien bâtiment du Tribunal de commerce. 

Derrière le palais des Consuls se trouvait le tribunal de commerce de Rouen
Derrière le palais des Consuls se trouvait le tribunal de commerce de Rouen © B. Belamri/ France Télévisions

Sur la terrasse du toit du bâtiment, des appartements haut-de-gamme auront une vue très dégagée.

Sur la terrasse du dernier étage du Palais des Consuls
Sur la terrasse du dernier étage du Palais des Consuls © B. Belamri/ France Télévisions

 Le palais des consuls n'est pas classé parmi les monuments historiques. Mais la protection de son patrimoine a fait l'objet d'un débat. Des rouennais ont fait savoir que l'escalier d'apparat, les bas-reliefs de Maurice de Bus (Prix de Rome) qui représentent les métiers du port de Rouen et la ferronerie de Raymond Subes ne pouvaient être retirés du Palais des Consuls. 

Ils ont été entendus par le promoteur normand Cap Horn Promotion. 

"On a cherché avec les descendants des artistes, les Bâtiments de France et les collectivités comment intégrer ce patrimoine. Dans le nouveau projet, on a retravaillé les plans avec l'hôtelier,  avec toutes les contraintes réglementaires pour laisserces éléments en place et maintenir ce patrimoine en l'état en réhabilitant"(Guillaume Parisot, directeur de Cap Horn promotion)

Dans le hall, l'escalier d'apparat est conservé, il fera partie de l'hôtel 4 étoiles
Dans le hall, l'escalier d'apparat est conservé, il fera partie de l'hôtel 4 étoiles © B. Belamri/ France Télévisions

 

© B. Belamri/France Télévisions

Les décors des salons d'apparat seront conservés. Ils sont illuminés par des oeuvres de l'architecte français Jacques Adnet. De grands personnages sont passés par la chambre de commerce et d'industrie de Rouen, comme Nikita Khrouchtchev. 

Des lustres de l'architecte décorateur Jacques Adnet ornent les salons d'apparat
Des lustres de l'architecte décorateur Jacques Adnet ornent les salons d'apparat © B. Belamri/ France Télévisions
Les salons d'apparat dans les années 50
Les salons d'apparat dans les années 50 © Archive INA
© B. Belamri/ France Télévisions

Dans les sous-sols, se trouve un bunker anti-atomique. Il a des murs d'1,20 dépaisseur. Impossible de le dynamiter.  Une partie délicate du chantier. Il faudra le "grignoter" avec des engins ad-hoc.

Dans les sous-sols du Palais des Consuls
Dans les sous-sols du Palais des Consuls © B. Belamri/ France Télévisions

 

Le chantier XXL de transformation du Palais des Consuls à Rouen

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
patrimoine culture