Enormes dégâts après l'incendie de l'école Jean Jaurès à Oissel

La toiture d'un des bâtiments de l'école Jean Jaurès à Oissel est partie en flammes le 14 juillet 2018. / © Stéphane L'Hote
La toiture d'un des bâtiments de l'école Jean Jaurès à Oissel est partie en flammes le 14 juillet 2018. / © Stéphane L'Hote

L'heure est désormais à la solidarité et à l'anticipation de la rentrée scolaire après le terrible incendie qui a ravagé l'école Jean Jaurès à Oissel près de Rouen.

Par Mathilde Riou

Depuis samedi 14 juillet 2018, le maire de Oissel dans l'agglomération de Rouen Stéphane Barré s'organise pour accompagner les sept personnes victimes de l'incendie de leurs logements attenants à l'école Jean Jaurès. Ces locataires ont tout perdu dans la nuit du 13 au 14 juillet lors d'un important incendie.

Nous travaillons à les aider financièrement, socialement et psychologiquement. Une solidarité s'est mise en place mais ces personnes ont tout perdu en quelques heures"

Stéphane Barré, maire de Oissel.
 

L'héroïsme d'un joueur de foot


Parmi les locataires un joueur de foot d'origine serbe qui joue dans l'équipe première de Oissel a eu un comportement exemplaire. Il a sauté de son appartement puis a aidé un couple de septuagénaires à s'échapper de leur appartement pris par les flammes. Il a ensuite aidé les pompiers en maintenant une des lances pendant que les soldats du feu venaient en aide à un couple et leurs deux enfants en bas âge.

Il a vraiment fait preuve de sang froid, je pense que le bilan aurait été plus lourd s'il n'avait pas été là"

ajoute le maire.

L'avenir de l'école ?


Les dégâts sont très lourds : 15 classes sont inutilisables. Les travaux vont être longs et plusieurs pistes sont envisagées pour assurer la rentrée 2018 : déplacer le mobilier non abîmé dans des classes épargnées par le feu. Utiliser le centre de loisirs proche de l'école ou disposer de quelques salles dans le nouveau collège de la ville qui doit être livrer pour la Toussaint. Le maire doit faire le point avec le département et l'éducation nationale. Dès samedi, les professeurs des écoles et parents d'élèves lui ont apporté leur soutien et ont proposé leurs aides pour nettoyer les classes incendiées.
 


 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Carpaccio de maquereau

Les + Lus