Des envies de Noël avant l'heure

Envie de guirlandes, de boules de noel et de sapins, depuis hier les magasins de décoration sont submergés par les demandes. Les clients se pressent également dans les jardineries, poussés par la fièvre de noel. Comme un besoin d'évasion facer à la crise sanitaire.
 
© Patrice Cornily / France 3 Normandie
Depuis la réouverture des magasins dits "non essentiels", ceux qui vendent des décorations de Noël sont assaillis par les clients. A Rouen, un magasin de décoration a pu le constater. Avec un panier moyen de 46 € par client, le magasin a doublé son chiffre d'affaires ce week-end par rapport à la même période l'année dernière.

La magie de Noël face au covid

Décorer sa maison pour Noël, c'est un bon moyen de s'évader, de repousser la morosité ambiante due à la crise sanitaire.
D'ailleurs, selon une étude menée par le psychanalyste anglais Steve McKeown, décorer sa maison en avance avec des guirlandes et un sapin serait une façon de se procurer un sentiment de bonheur.
La période de Noël est étroitement liée à l’enfance et à la nostalgie. 
 

Bien qu'il existe de nombreuses raisons symptomatiques qui poussent quelqu'un à sortir les décorations de Noël tôt dans l'année, c'est souvent lié à la nostalgie : soit pour revivre la magie, soit pour compenser un manque dans le passé. Les décorations sont simplement une ancre, un chemin vers les émotions magiques de l’enfance. Installer ses décorations de Noël tôt permet de prolonger l'excitation !

Steve McKeow, psychanalyste



Même constat avec la vente des sapins. Malgré le confinement et la fermeture des magasins dits "non essentiels", la vente de sapins de Noël a été autorisée par le gouvernement dès le vendredi 20 novembre s'ils étaient vendus en extérieurs.
Et les clients étaient au rendez-vous. Pourtant traditionnellement, le sapin de Noël ne s’installe qu’après la Saint-Nicolas, soit pas avant le 6 décembre. 

 
Une autre étude, publiée dans le Journal of Environmental Psychology, a révélé que décorer sa maison rend plus sympathique auprès de ses voisins, notamment avec l’installation des guirlandes, des lumières et autres décorations disposées à l’extérieur qui permettrait d’entretenir des liens plus conviviaux avec le voisinage, créant un fort sentiment de communauté.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
noël événements sorties et loisirs consommation économie coronavirus/covid-19 santé société