• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

EN IMAGES. Rouen : sur le chantier des enrobés rouges de la future ligne T4 de TEOR

Le coulage des enrobés a duré une partie de la nuit boulevard des Belges à Rouen / © Olivier Couvreur
Le coulage des enrobés a duré une partie de la nuit boulevard des Belges à Rouen / © Olivier Couvreur

Les voies réservées à la ligne de bus TEOR sont fin prêtes. L'ultime chantier d'enrobage a été réalisé boulevard des Belges dans la nuit de jeudi à vendredi 17 mai. Ce revêtement a beaucoup de qualités pour endurer la circulation des bus.

Par S. Callier et O. Couvreur


Les automobilistes ont vu les lourds engins d'enrobage prendre place en fin de journée. Ce chantier est un "nocturne". Il a duré jusqu'à 4 heures du matin. La pose et le séchage doivent laisser une couche sans défaut.

L'enrobé rouge désormais bien connu des habitants permet de signaler la voie de bus réservé TEOR. De l'oxyde de fer ou du porphyre sont ajoutés au bitume pour donner cette teinte.  Il est couleur myrtille quand il est chaud, puis il devient plus pâle après le séchage.

Ces revêtements sont faits pour durer plus de 10 ans.
 
© Olivier Couvreur
© Olivier Couvreur
© Olivier Couvreur
© Olivier Couvreur
 
© Olivier Couvreur
© Olivier Couvreur

La nouvelle ligne de bus T4 de bus TEOR,  (Boulingrin-Centre-Zénith) fait 8,5 km. Le président de la métropole et le maire de Rouen ont assisté à cette phase de chantier qui "boucle la boucle".

Le T4 circulera bien dès samedi 25 mai

"On a privilégié un chantier très rapide avec plusieurs tranches en même temps sur l’itinéraire avec plusieurs entreprises.

Donc c’est vrai qu’aujourd’hui on est assez fier d’avoir tenu nos engagement, la voie Du T4 sera ouverte aux bus et donc aux usagers le samedi 25 mai comme prévu et tout ça s’est fait dans un temps assez record.  C’est vrai qu’il y a eu des nuisances mais bientôt ce sera un lointain souvenir. "

(Frédéric Sanchez, président de la métropole Rouen-Normandie)
 
"la ligne T4 sera ouverte le 25 mai"
Frédéric Sanchez, président de la métropole de Rouen-Normandie

"Je suis convaincu que le transport en commun sur des voies réservées est l'avenir des villes. On aimerait que les chantiers n'existent pas mais les travaux sont nécessaires pour de grands projets"
(Yvon Robert, maire de Rouen)
 
""les transports en commun sur des voies réservées sont l'avenir des villes"



 

A lire aussi

Sur le même sujet

Elections européennes Dimanche en politique 19 mai 2019

Les + Lus