Macron, Philippe, Lebrun : les paroles fortes des commémorations de Saint-Étienne-du-Rouvray

© TF1
© TF1

Le président et le premier ministre se sont exprimés après la messe en hommage au Père Hamel, ce matin (26/07/2017). L'archevêque de Rouen Mgr Lebrun était également présent.

Par Simon Auffret

Le président de la république est venu à Saint-Étienne-du-Rouvray assister à la messe donnée en hommage au Père Hamel, assassiné dans l'église Saint église le 26 juillet 2016. Le président a aussi révélé une stèle, reprenant plusieurs articles de la déclaration universelle des droits de l'homme de 1948. "Les deux terroristes ont certainement cru semer, parmi les acatholiques de France, la soif de vengeance et de représaille. Ils ont échoué", a notamment expliqué le président de la république.


L’archevêque de Rouen s'est exprimé lors de son homélie dans l'église Saint-Étienne, puis a débuté la série d'intervention sur le parvis de l'église en tissant une métaphore autour de l'ombre et de la lumière, qui selon lui s'alternent depuis l'attentat de l'année passée. Dans le discours de Mgr Lebrun, une phrase visiblement anti-avortement a été notamment remarquée par LCI. L'archevêque avait déjà exprimé cette position il y a quelques années, et suit dans cette ligne la politique du Vatican.

Rappelant son enfance près de Rouen et sa proximité avec la Seine-Maritime, le premier ministre Edouard Philippe rappelle l'importance de cette journée de commémorations pour la mémoire de l'attentat, le 26 juillet 2016. "J'ai grandi une petite partie de mon enfance à Grand-Quevilly, passé mon année de seconde à Sotteville-lès-Rouen", souligne Edouard Philippe.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

RN13 : la route la plus meurtrière de l'Eure

Les + Lus