Pfizer : une patiente du CHU de Rouen est-elle devenue magnétique après avoir été vaccinée ?

La rumeur enfle depuis dimanche 25 juillet sur les réseaux sociaux. Un médecin du CHU de Rouen aurait constaté "un phénomène magnétique avec l’attraction de clés, téléphone" sur le bras d'une patiente depuis l'injection du vaccin Pfizer. Vrai ou faux ? On fait le point.
La campagne de vaccination a débuté au CHU de Rouen lundi 4 janvier 2021.
La campagne de vaccination a débuté au CHU de Rouen lundi 4 janvier 2021. © Olivier Flavien / France Télévisions

Voilà de quoi alimenter la théorie du complot des anti-vaccins. Depuis hier (dimanche 25 juillet 2021), un compte-rendu anonymisé d'un médecin du CHU de Rouen circule sur Twitter. Selon le practicien, la vaccination Pfizer aurait généré sur une patiente "un phénomène magnétique avec l’attraction de clefs, téléphone [constaté] par la patiente mais également par le médecin traitant".

"Je constate effectivement qu'il existe une attraction notamment des clefs au niveau de l'épaule gauche [qui] s'étend également sur la face antérieure du thorax et également dans le dos", indique le compte-rendu du médecin. "Il s’agit d’un effet atypique dont la causalité avec le vaccin reste possible."

Il conclut en annonçant "faire une déclaration à la pharmacovigilance en ce sens" et en recommandant à la patiente de faire décaler son IRM.

Le CHU dément et porte plainte

Contacté, le CHU de Rouen nous confirme "qu'aucun lien avec le vaccin n'a été retenu". "Le médecin qui a pris en charge le patient a été 'affligé' de voir un compte-rendu personnel destiné au 'médecin traitant et à lui seul' diffusé sur un réseau social", nous indique Rémi Heym, directeur de la communication au CHU de Rouen. Une plainte contre X a été déposée par le chef de service au conseil départemental de l'ordre des médecins.

Le médecin confirme qu'aucun lien avec le vaccin n'a été retenu, mais qu'il a fait un signalement au service de pharmacovigilance pour rassurer la patiente et demandé un bilan complémentaire non urgent. 

Communication du CHU de Rouen

Magnétisme lié au vaccin, une fakenews tendance sur TikTok

Une histoire qui n'est pas sans rappeler le "Magnet Challenge", des vidéos virales publiées par des internautes américains sur TikTok et Instagram. On y voit des personnes collant des objets magnétiques (magnets, téléphones, aimants) sur leurs bras après s'être fait vacciner. Ces jeunes vaccinés pensent qu'il y a des substances magnétiques dans les vaccins. D'autres sont allés jusqu'à dire que c'est la preuve qu'une puce électronique est injectée dans leur bras pour ensuite être tracé. Un phénomène rapidement devenu viral et démenti par les spécialistes.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Gabriel Rodriguez Cuervo (@gabrielrodriguezcuervo)

Mais alors qu'est-ce qui explique ce phénomène ? "Chez certains patients, la peau par son caractère graisseux est susceptible de faire coller les objets, métalliques ou non", nous explique la communication du CHU de Rouen. En résumé, la peau produit plus ou moins de sébum... et ça colle !

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vaccins - covid-19 santé société