Des pics de pollution importants en Normandie en raison de la chaleur et des vents d'Est qui arrivent de Paris

En raison d'un taux d'ozone élevé dû aux températures estivales, la Normandie est en alerte rouge pour la pollution pour toute la journée du jeudi 25 juin 2020. La Seine-Maritime, l'Orne et l'Eure, les départements les plus à l'Est seront touchés par la pollution parisienne. 

La Seine Maritime, l'Orne et l'Eure sont en alerte pollution pour toute la journée du 25 juin 2020. En cause : la météo estivale.
La Seine Maritime, l'Orne et l'Eure sont en alerte pollution pour toute la journée du 25 juin 2020. En cause : la météo estivale. © Capture d'écran ATMO Normandie

"Fortes chaleurs, vents d'été et grand soleil... la météo estivale a détérioré la qualité de l'air", indique la préfecture de Seine-Maritime. "Pour la pollution à l'Ozone, on était au vert hier, on passe au rouge ce jeudi", précise la préfète de l'Orne.

La procédure d'information-recommandation est donc activé pour ces 3 départements , Orne, Eure et Seine-Maritime et peuvent s'appliquer à l'ensemble du territoire Normand, le plus à l'Est. 

Selon l'indice ATMO, la qualité de l'air est "mauvaise" en Seine-Maritime pour la journée du jeudi 25 juin 2020.
Selon l'indice ATMO, la qualité de l'air est "mauvaise" en Seine-Maritime pour la journée du jeudi 25 juin 2020. © Capture d'écran site internet ATMO Normandie

L'indice ATMO estime que la qualité de l'air est "mauvaise" à Rouen, au Havre ou encore à Evreux Lisieux et Alençon, où elle atteint 8/10 ou 7/10.

 

Les orages vont permettre une amélioration rapide

 

Véronique Delmas, directrice de l'Atmo Normandie certifie que cet épidsode, le premier depuis le déconfinement,  devrait s'éteindre rapidement avec les orages et les pluies attendues.

 

La pollution à l'ozone que nous subissons est due à la chaleur des deux derniers jours et aux vent de Sud-Est et d'Est qui ont balayé la région parisienne avant la Normandie. Ils nous ramènent les rejets industriels et de la circulation intensive. Avec les orages attendus, et les pluies qui vont s'abattre, la situation devrait s'améliorer rapidement

Veronique Delmas, Atmo Normandie

Ceci explique aussi, pourquoi les départements les plus à l'Est et au contact de l'Ile-de-France sont les plus touchés.

Les bons gestes

Afin de protéger au maximum la population, la préfecture et ATMO Normandie rappellent que les sorties brèves doivent être privilégiées. Les activités physiques en plein air doivent être évitées, ainsi que les déplacements en voiture. Si vous devez néanmoins vous déplacer avec votre véhicule personnel, il est conseillé d'abaisser votre vitesse de 20 km/h sur les grands axes.

Pour éviter les encombrements sur la route, les entreprises et administration sont invitées "à adapter les horaires et modalités de travail pour faciliter ces pratiques et à réduire leurs déplacements automobiles non indispensables", en privilégiant notamment au télétravail.

Pour les plus vulnérables, il vous est conseillé de ne pas sortir l'après-midi, entre 12 et 16 h, "lorsque l'ensoleillement est maximum". En cas de difficultés respiratoires ou de gêne cardiaque, ne pas hésiter à se rapprocher de son médecin traitant pour prendre conseil. 

Pour rappel, "la pollution atmosphérique a des effets sur la santé, même en dehors des épisodes de pollution. Toutefois, les pics de pollution peuvent entraîner l’apparition ou l’aggravation de divers symptômes (allergies, asthme, irritation des voies respiratoires, effets cardio-pulmonaires…) notamment chez les personnes les plus vulnérables et les personnes sensibles au pics de pollution".

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pollution environnement canicule météo société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter