Des pompiers et policiers visés par des tirs de mortiers au sud de Rouen

© Photo : Laurent LAGNEAU / France 3 Normandie
© Photo : Laurent LAGNEAU / France 3 Normandie

Les pompiers étaient venus éteindre l'incendie d'un système de vidéo-protection dans un quartier de Saint-Etienne du Rouvray (Seine-Maritime)
 

Par Richard Plumet

Les "tirs de mortiers" consistent à utiliser des éléments de pyrotechnie qui servent aux feux d'artifice et à les allumer de telle sorte qu'ils soient propulsés non pas dans vers le ciel, mais à l'horizontale pour viser quelqu'un avec un projectile en feu et explosif.

C'est ce qui s'est passé samedi dernier (18 janvier 2020) en début de soirée rue Daniel Serano à Saint-Etienne du Rouvray.



Une caméra détruite

Un mât équipé d'une caméra reliée au système de vidéo-protection de la commune a été volontairement mis à feu. Les pompiers ont été appelés pour éteindre cet incendie. Mais en arrivant sur place ils ont été la cible de tirs de mortiers lancés par une dizaine d'individus.

Appelée à son tour, à 20h30 pour sécuriser l'intervention des pompiers, la police a envoyé sur place un équipage de la BAC (brigade anti criminalité) qui patrouillait  dans le secteur.
Mais les policiers ont, eux-aussi, été visés et ont reçu cinq tirs d'engins explosifs.

Les individus hostiles sont restés à distance un bon moment avant de se disperser. La police n'a pas procédé à des interpellations.
Selon une source policière, la caméra détruite devait sans doute gêner les transactions de vendeurs de produits stupéfiants.
 
 

"Inadmissible"

Pierre-André Durand, préfet  de la région Normandie et préfet de Seine-Maritime, condamne les agressions et incivilités commises à l'encontre des pompiers. (Interview du 5 septembre 2019).

Les pompiers sont l'objet d'incivilités, c'est évidemment inadmissible. Dans notre département ce n'est, heureusement, pas une situation répandue, mais elle existe. Et là, il est nécessaire de déposer plainte systématiquement, les sapeurs-pompiers le font et ils ont évidemment mon soutien, et je sais que l'autorité judiciaire, dans le cadre de ses compétences, y est très attentive.
Les sanctions sont lourdes.

- Pierre-André Durand, préfet  de la région Normandie et préfet de Seine-Maritime

 
Incivilités contre les pompiers ? Inadmissible !
 

Un précédent il y a quinze jours

Cette affaire de tirs de tirs de projectiles contre les pompiers et les forces de l'ordre s'ajoute à un épisode de violences urbaines  qui a eu lieu le samedi 4 janvier, où dans le même quartier, une barricade avait été installée par une cinquantaine d'émeutiers qui avaient ensuite lancé différents projectiles, dont des mortiers d'artifice.  
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus