Près de Rouen, un projet de fusion entre La Bouille et Caumont

© Google Street View et (à droite) image extraite de la vidéo du JRI Bruno Belamri
© Google Street View et (à droite) image extraite de la vidéo du JRI Bruno Belamri

Vers un mariage interdépartemental ? Deux maires annoncent un rapprochement entre une commune de l'Eure et une commune de Seine-Maritime  
 

Par Richard Plumet

Ils font preuve de bon sens et de pragmatisme. Les maires de deux communes voisines n'ont pas tardé à réagir à la transformation qui, depuis quelques années, touche les collectivités locales en général et les petites communes en particulier.

Au-delà de la charge de plus en plus forte qui pèse sur la fonction de maire, c'est surtout la question des ressources financières communales qui, de plus en plus, incite les conseils municipaux à faire le choix des fusions.
C'est le cas pour La Bouille (765 habitants), et Caumont (1035 habitants).
Sous réserve de l'accord du département de l'Eure (qui perdrait une commune), les préparatifs administratifs de ce mariage doivent se poursuivre à l'automne, pour une union effective le 1er janvier 2019.

VIDEO : le reportage France 3 Normandie de Raphaël Deh et Bruno Belamri  (montage : Christophe Charbonnier) avec les interviews de 
  • Alain Fontaine, maire (SE) de Caumont (Eure)
  • Joel Temperton, maire (SE) de La Bouille (Seine-Maritime)

Nous à Caumont, on a beaucoup de potentiel au niveau tourisme qu'on peut apporter à la métropole de Rouen, et puis on est une langue de terre de l'Eure en Seine-Maritime…

La Bouille : il y a des synergies à créer dans tous les domaines, notamment dans les charges de personnel, c'est évident ! Après, il faut tout mettre en harmonie.

 
Près de Rouen, un projet de fusion entre La Bouille et Caumont

 

Beaucoup à gagner, peu à perdre

Pour Caumont, l'un des avantages de cette fusion avec La Bouille, serait d'entrer dans le giron de la puissante et riche métropole de Rouen (71 communes) et de bénéficier ainsi de ses nombreux avantages liés aux compétences en matière de voirie, de distribution d'eau, de transports en commun, de gestion des déchets, de culture, de tourisme ou de communication.
La Bouille, de son côté, verrait son nombre d'habitants plus que doubler. De quoi bénéficier d'une belle augmentation des dotations de l'Etat.

Un dossier qui, c'est certain, sera observé par de nombreux élus locaux car il s'agit d'un exemple concret de re-positionnement au sein des intercommunalités dans un contexte de bouleversement de l'organisation des collectivités territoriales et de leur périmètres respectifs.
Dans la région rouennaise, les esprits critiques ne manqueront pas d'évoquer le mariage raté entre Bihorel et Bois-Guillaume, tandis que les optimistes (et réalistes) imagineront le rattachement (logique et évident) de Barentin à la  métropole rouennaise.
A suivre…
 

Compétences de la Métropole | Métropole Rouen Normandie

Le maire assure le lien essentiel entre la commune, la vie quotidienne des citoyens et les élus. La Métropole c'est l'assurance d'une gestion plus efficace et plus économique des compétences, des moyens techniques et des ressources humaines indispensables au fonctionnement d'une commune.

Démission des maires : "J'ai arrêté parce qu'un ras-le-bol général"

Les maires en ont-ils ras-le-bol de leur mandat ? Beaucoup démissionnent car gérer leur commune avec toutes les contraintes administratives et financières devient un vrai casse-tête. C'est le cas de Véronique Prézot, qui a démissionné en juillet de son mandat de maire de Bosc-Bérenger.


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Tambours des dockers du Havre le 9 cotobre 2018

Les + Lus