Que faire en cas de souffle au cœur ?

Une grande opération de dépistage des souffles au coeur a eu lieu sur le parvis de la cathédrale de Rouen ce samedi 30 septembre 2017. / © Stéphane L'Hote
Une grande opération de dépistage des souffles au coeur a eu lieu sur le parvis de la cathédrale de Rouen ce samedi 30 septembre 2017. / © Stéphane L'Hote

La première journée de sensibilisation et de dépistage des souffles au cœur s’est tenue ce samedi 30 septembre 2017 à Rouen.

Par Mathilde Riou

Comme beaucoup de maladie, plus un souffle au cœur est détecté tôt, mieux le patient peut être pris en charge. C’est le but de cette première journée de sensibilisation et de dépistage des souffles au cœur organisée par le service de cardiologie du CHU de Rouen. Une première en France qui va permettre de sensibiliser le grand public aux différentes formes de souffles cardiaques. L'opération s’est déroulée en deux temps avec des stands d'information, brochures, ateliers ludiques, vidéos, animations, dépistage (auscultations gratuites par des spécialistes) sur le parvis de la cathédrale puis en clôture une conférence d'Alain Cribier, Professeur émérite du service de cardiologie du CHU et actuel coordinateur scientifique du Medical Training Center de Rouen, et du Professeur Hélène Eltchaninoff.



Le souffle au coeur est la caractéristique principale des maladies des valves. Détecté par un bruit inhabituel que perçoit le médecin lors de l’auscultation, il est souvent inoffensif. Mais alors que certains souffles au coeur ne nécessitent pas de traitement, d’autres doivent faire l’objet d’une surveillance. La prévention la plus efficace passe par la sensibilisation et le dépistage précoce. Le souffle au coeur peut toucher toutes les tranches d’âge. De nombreuses personnes en sont porteuses sans le savoir. Son diagnostic est à établir au plus vite afin de mettre en place un suivi adapté des patients et d'éviter des complications.

Après la Journée, des cardiologues (libéraux et hospitaliers) recevront, sur rdv, les personnes chez lesquelles un souffle aura été entendu. Chaque personne dépistée recevra des informations ainsi que des conseils personnalisés.


Le reportage de Marie du Mesnil-Adelée et Stéphane L'Hote


Quelques chiffres

  •  2% de la population adulte est porteuse d’une maladie des valves
  • Ces maladies touchent une personne sur six chez les plus de 75 ans
  • Le rétrécissement aortique, la maladie des valves la plus fréquente, concerne 5 millions de personnes en Europe (chiffre comparable à la maladie d'Alzheimer)

A lire aussi

Sur le même sujet

Des haies utiles à la faune et aux chasseurs

Près de chez vous

Les + Lus