Qui pour remplacer Frédéric Sanchez à la tête de la Métropole Rouen Normandie ?

Depuis le 5 juillet 2019, nous savons que le président de la Métropole Rouen Normandie Frédéric Sanchez va quitter ses fonctions pour un poste diplomatique. Quels candidats sont pressentis pour son remplacement ?
 

Frédéric Sanchez vient d’être nommé par Emmanuel Macron à un emploi diplomatique. Il sera consul général de France au Québec. Par conséquent, il va quitter prochainement sa fonction de Président de la Métropole Rouen Normandie.


Qui pour remplacer Frédéric Sanchez à la tête de la Métropole Rouen Normandie ?

Il s’agira forcément d’un conseiller communautaire. Ils sont 156. Dans l’absolu, tous peuvent se présenter mais c’est forcément parmi le groupe socialiste (majoritaire à la Métropole) qu’il faut chercher son successeur.
Le Parti Socialiste a indiqué que le choix du candidat se fera en interne par une désignation militante. Ils sont environ un millier dans les sections PS des 71 communes. Ils choisiront cet été celui qui représentera le groupe lors du vote du communautaire. Les candidats doivent se faire conniatre avant le lundi 8 juillet à 9h.

Rien n’est encore officiel mais 4 noms circulent déjà : le plus légitime peut-être, celui d’Yvon Robert. Il a en son temps dirigé la communauté d’agglomération, mais il est surtout l’actuel maire de Rouen.

Deuxième possibilité Marc Massion. A 83 ans, le maire de Grand-Quevilly est depuis 30 ans une figure emblématique du PS en Normandie.
 

Le nom de David Lamiray, maire de Maromme circule aussi:

Enfin, Laurent Bonnaterre, l’homme qui monte. Maire de Caudebec les Elbeuf, il vient de prendre la direction de l’office de Tourisme de Rouen.

L’élection devrait avoir lieu en septembre. Une chose est sûre : le successeur de Frédéric Sanchez sera élu pour 6 mois. Puisqu’en mars 2020, se déroulera un autre suffrage : celui des municipales… qui rebattra une nouvelle fois les cartes.

Petite biographie
Diplomé de l'ENA en 2000, Frédéric Sanchez entame alors une carrière diplomatique après avoir été professeur de philosophie en Normandie et en Espagne, au lycée français de Valence. En parallèle, il mène une carrière politique et sera élu pendant 18 ans à Petit-Quevilly. Il sera également président de la Créa, devenue Métropole, a partir de juin 2012. Dès 2008, il se consacrera à ses mandats.
Ce poste à Québec est donc un retour vers une carrière de diplomate pour lui.

J'arrive à l'âge de 58 ans ... il faut savoir faire des va-et-vient entre le privé, le public, entre la vie professionnelle et vie politique. C'est bien aussi le renouvellement, c'est bien de permettre à de nouvelles générations de prendre des responsabilités en politique - Frédéric Sanchez
 

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité