• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Record mondial de l'année de saut à la perche au meeting de Rouen

Sam Kendricks, le 1er février 2019 au meeting de Berlin. / © Soeren Stache/dpa/picture-alliance/Newscom/MaxPPP
Sam Kendricks, le 1er février 2019 au meeting de Berlin. / © Soeren Stache/dpa/picture-alliance/Newscom/MaxPPP

Ce samedi 9 février, l'américain Sam Kendricks a signé la meilleure performance mondiale de l'année, en franchissant la barre des 5.90 m au meeting du Perche Elite Tour de Rouen.

Par Véronique Arnould

C'est un meeting qui attire les foules, devant 5200 spectateurs, une vingtaine d'athlètes se sont relayés pour assurer le spectacle. Et c'est l'américain Sam Kendricks qui a affiché la meilleure performance mondiale de l'année, il a franchi hier soir la barre des 5.90 m.

Le champion du monde en titre va ensuite tenter la barre de 6.01 m, mais il va échouer, c'est le dernier saut de la soirée hier au Kindarena.

Sam Kendricks a devancé le médaillé d'or olympique de 2016, le Brésilien Thiago Braz (5,65 m), et le Grec Konstantinos Filippidis (5,65m). Kendricks améliore ainsi de deux centimètres la meilleure performance mondiale réussie quelques heures plus tôt par son compatriote Andrew Irwin (5,88 m) à Fayetteville (Arkansas). 


VIDEO / L'interview de Sam kendricks (Félix Bollez et Bruno Belamri)

Ca compte vraiment d' être ici à ce meeting. Les résultats sont importants, c'est pour ça que je traverse l'océan pour y participer.
Je me sens proche des français et du public, j'admire beaucoup Renaud Lavillenie et son frère valentin. Je me sens comme à la maison ici, j'espère y revenir l'année prochaine.
Je veux parvenir à franchir la barre des 6m en extérieur et en intérieur, je vais vraiment m'entraîner pour ça - Sam Kendricks


Renaud Lavillenie, toujours détenteur du record du monde

Ce concours s'est déroulé sans le recordman du monde français Renaud Lavillenie (6,16 m), forfait pour cause de blessure aux ischio-jambiers. L'athlète Kevin Mayer était également absent du fait d'une blessure au dos. 
 


Chez les dames, c'est l'Américaine Katie Nageotte qui s'est imposée (4,74 m) devant la championne olympique et du monde, la Grecque Ekaterini Stefanidi (4,62 m).

    
 

A lire aussi

Sur le même sujet

L'origine des oeufs de Pâques - avril 2019

Les + Lus