Rencontre avec Doliath, un jeune artiste normand aux multiples facettes...

Comme chaque jour depuis le confinement nous allons à la rencontre des artistes privés de scène et donc de public. Aujourd'hui nous rencontrons le rouennais Doliath. Auteur, compositeur et producteur, Doliath a de nombreuses cordes à son arc et partage beaucoup avec ses fans sur les réseaux sociaux.
Bercé entre NTM, Nirvana ou Santana, Doliath s'initie à la musique dès son plus jeune âge et apprécie tout type de musique. Il commence à pratiquer rapidement divers instruments comme la guitare ou le piano mais c'est la batterie qui deviendra son instrument de prédilection. Avant de commencer son parcours solo, il jouera d'ailleurs en tant que batteur dans plusieurs groupes de la région.

En 2014, il sort plusieurs albums EP et commence à composer et écrire pour d'autres artistes. Parallèlement, Doliath crée l'entreprise sonore et audiovisuelle Avatar Productions, puis monte le label AVATARMUSIC où il y produit plusieurs artistes.
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par DOLIATH (@d0liath)



Son univers parfois sombre est contrasté par la mélodie. Parfois chantée, parfois rappée, la vision du monde retranscrite à travers ses paroles oscille entre réalité et égotrip. Il se démarque des autres styles urbains par sa pratique des instruments.

Après avoir sorti deux EP et un album, il s’associe au compositeur normand KAL pour sortir un nouvel album Rap mêlant musique électronique aérienne et guitare électrique. Son nouvel EP nommé "Perception" prévu fin 2020 a été repoussé pour début 2021.

Dans cet épisode des yeux bien ouverts, Julie Howlett nous dresse le portrait de cet artiste rouennais aux multiples facettes et influences qui vous expliquera natement comment il travaille depuis son studio près de Rouen :

  

Doliath, un artiste 2.0


Très présent sur le WEB, Doliath est en échange constant avec ses followers. Pendant le confinement il a par exemple écrit des bouts de morceaux, des inspirations qu'il partage sur les réseaux sociaux en vidéo pour demander à ses "fans" de commenter, de donner leurs avis pour savoir s'il doit continuer d'écrire l'extrait en question ou bien l'abandonner pour se mettre à travailler sur sa prochaine trouvaille.

Comme Doliath le dit lui-même, son but ultime serait d'accéder à une certaine visibilité pour pouvoir travailler sur des projets de plus en plus ambitieux. L'argent n'est clairement pas sa principale motivation.

Si vous voulez parcourir tout l'univers visuel et musical de Doliath, vous pouvez retrouver ci-dessous deux playlist qui regroupent ses clips vidéo ainsi que ses derniers titres. 

  


Vous en voulez encore ?


Et si Doliath vous a ouvert l'appétit musical, vous pourrez découvrir dans notre playlist Youtube spéciale LYBO la quotidienne d'autres vidéos consacrées à nos artistes normands...
"Les yeux bien ouverts" devient quotidien
Puisque les salles de concert, les théâtres et les musées sont fermés, nous vous proposons désormais un rendez-vous quotidien. Nous irons chaque soir à la rencontre des artistes de la région, car les résidences, répétitions, tournages et enregistrements sont autorisés pendant le confinement. Les artistes continuent de créer, et nous irons chaque soir à leur rencontre, du lundi au vendredi.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
musique culture concerts confinement art