Réouverture des cinémas : à Rouen, de nombreuses séances affichent déjà complet

Les directeurs de cinéma de l’agglomération rouennaise ont le sourire malgré les restrictions sanitaires, les réservations s'enchaînent pour cette semaine de reprise.

Le Kinepolis dans le centre commercial Saint-Sever, prêt à accueillir les cinéphiles, affiche les règles sanitaires à respecter pour le plaisir et la sécurité de tous.
Le Kinepolis dans le centre commercial Saint-Sever, prêt à accueillir les cinéphiles, affiche les règles sanitaires à respecter pour le plaisir et la sécurité de tous. © Stéphanie Letournel / France Télévisions

« On s’active, on est très agréablement surpris ! », se réjouit la directrice des cinémas Gaumont de Grand-Quevilly, Docks Vauban au Havre et Pathé Docks 76 à Rouen. « On attend mercredi avec impatience ! » lance la directrice du Kinepolis à Rouen. « Ça va être rempli ! » s’enchante le directeur de l’Omnia.

Les six mois de fermeture n’ont pas altéré l’enthousiasme des directeurs de cinéma normands. Les mesures anti-Covid non plus. « Nos équipes sont déjà formées. C’est à peu près le même protocole sanitaire que l’année dernière avec gel hydro alcoolique à l’entrée du cinéma et aux points stratégiques tels que les sanitaires », affirme Edwige Dzwierzynski, directrice du Kinepolis à Rouen.

Marquage au sol de la distanciation sociale et distribution de gel hydroalcoolique déjà en vigueur en juin 2021
Marquage au sol de la distanciation sociale et distribution de gel hydroalcoolique déjà en vigueur en juin 2021 © Fabien Rubio / Cinéma Pathé Docks 76

La plupart des cinémas soulignent les règles à respecter pour cette rentrée 2021 sur leur site internet :

Edwige Dzwierzynski indique le sens de circulation au cinéma Kinepolis à Rouen. Les marquages au sol et les affiches rappellent les mesures barrières.
Edwige Dzwierzynski indique le sens de circulation au cinéma Kinepolis à Rouen. Les marquages au sol et les affiches rappellent les mesures barrières. © Stéphanie Letournel / France Télévisions

S’il est toujours possible d’acheter des billets d’entrée sur place, les réservations en ligne et le paiement sans contact sont à privilégier. « Pendant les trois premières semaines, la jauge est très restreinte donc il vaut mieux réserver en ligne par souci sanitaire mais aussi pour éviter les frustrations car ça va être vite complet », conseille Servanne Fouyer directrice de trois cinémas Gaumont et Pathé en Seine-Maritime.

Des films déjà sortis en 2020, mais pas que...

Des reprises sont programmées pour le démarrage mercredi 19 mai. Ces films qui ont eu une carrière écourtée tels que Adieu les cons d’Albert Dupontel, ADN de Maïwenn ou encore Violet Evergarden : le film de Akatsuki Kana. Il y aura aussi des nouveautés comme Mandibules de Quentin Dupieux ou encore Demon Slayer - Kimetsu no Yaiba - Le film : Le train de l'infini, manga de Haruo Sotozaki qui arrive en tête des réservations au Kinepolis, en version originale sous-titrée comme en version française.

Toutes les dates de sortie ne sont pas encore connues. « Le calendrier évoluera au fil des semaines. On devra sans cesse se réadapter » déclare la directrice du cinéma du centre commercial Saint-Sever.

Quand on leur annonce que la séance est complète ils nous répondent : "c’est pas grave, donnez-moi un autre film !"

Hervé Aguillard, directeur de l'Omnia

Le public normand a hâte de s’enfermer dans les salles obscures, surtout avec le temps pluvieux annoncé toute la semaine. « Pour certains c’est un acte militant, libérateur de venir le premier jour » affirme Edwige Dzwierzynski. « Quand les gens appellent pour réserver et qu’on leur dit que c’est complet ils nous répondent : "C’est pas grave, donnez-moi un autre film !" » s’emballe Hervé Aguillard, directeur de l’Omnia (groupe NOE). Les premières séances d’ADN et Adieu les cons - récompensé par sept César dont celui du meilleur film - sont complètes dans son cinéma d’art et d’essai. Il reste encore des places pour les films Slalom réalisé par Charlène Favier et Falling de Viggo Mortensen. « Il va y avoir un effet boule de neige, les gens vont parler cinéma entre eux et sortir de plus en plus pour voir les films » assure Hervé Aguillard. 

À partir du 19 mai, l'entrée du cinéma doit se faire place de la Basse Vieille Tour et celle du centre de vaccination place de la Haute Vieille Tour à Rouen
À partir du 19 mai, l'entrée du cinéma doit se faire place de la Basse Vieille Tour et celle du centre de vaccination place de la Haute Vieille Tour à Rouen © Stéphanie Letournel / France Télévisions

Si les travaux de l’Omnia sont repoussés pour une ouverture maintenant prévue pour avril 2022, la Halle aux toiles continue d’héberger neuf films projetés dans quatre salles. « Cette fois on va partager le lieu avec un centre de vaccination mais tout devrait bien se passer ! », rassure le directeur. Reste à savoir si les spectateurs en profiteront pour joindre l’utile à l’agréable…

Date de validité des billets prolongée

Que les possesseurs de tickets périmés se rassurent, leur validité est prolongée de six mois dans les cinémas Gaumont-Pathé et jusqu’au 30 septembre du côté du Kinepolis. « Les places anniversaire pourront aussi être récupérées par les abonnés qui ont fêté leur anniversaire pendant le confinement », assure Edwige Dzwierzynski.

Les avant-premières en présence des talents des films tels que les comédiens ou encore les réalisateurs ne sont pas encore programmées, mais selon Servanne Fouyer pour les cinémas Gaumont-Pathé, « on n’est jamais à l’abri d’une bonne surprise ! ».

Tarif des séances :

Gaumont-Pathé : Normal 12,90€ - Moins de 14 ans 6,40€

Kinepolis : Normal 11,40€ - Moins de 14 ans 4,90€

Omnia aux toiles : Normal 7€ - Moins de 26 ans 4€

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cinéma culture