Rouen : 15 000 mégots ramassés par le collectif CleanWalker

Publié le Mis à jour le
Écrit par Calypso Vanier
Une soixantaine de CleanWalker ont nettoyé les quais de Seine de Rouen dimanche 25 août.
Une soixantaine de CleanWalker ont nettoyé les quais de Seine de Rouen dimanche 25 août. © CleanWalker

Une opération de ramassage des déchets était organisée le 25 août sur les quais de Seine. Il s’agit de la deuxième ce mois-ci. 
 

Ils sont uniquement armés de sacs, de gants et de pinces mais arrivent à ramasser plus de 15 000 mégots en 2 heures. Près de 60 CleanWalker ont participé le dimanche 25 août à une action citoyenne de collecte des déchets sur les quais rive gauche, à Rouen, en Seine Maritime. En plus des mégots, ils ont récupéré une soixantaine de bouteilles et des dépôts sauvages. 

Cette opération de nettoyage est la 2ème ce mois-ci. Depuis la création du collectif rouennais CleanWalker, il y a 5 mois, une marche au minimum est organisée chaque mois.  

Dans une ville comme Rouen, proche de la Seine, on se dit que lorsqu’on jette un mégot par terre, il va très rapidement finir dans la Seine ou plus loin dans la mer, Aurélien Leroy, ambassadeur du mouvement Cleanwalker
 

Quit Smoking start healing par Vanier
Chaque seconde, 130 000 mégots sont jetés par terre dans le monde. Face à ce constat alarmant, Serge, l’un des 1300 membres du groupe Facebook Cleanwalker Rouen reste optimiste.

Ce qu’on fait là, ce n’est pas grand-chose mais avec l’effet papillon, si tout le monde se met à faire comme nous, on peut peut-être changer les mentalités.

Dans le monde, le mouvement CleanWalker fédère de plus en plus de personnes. 29 marches sont prévues dans les prochaines semaines. A Rouen, 5 Cleanwalk sont programmées lors du World Cleanup Day, la Journée mondiale du nettoyage de notre planète, le 21 septembre.
 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.