Rouen : des lycéens plus ou moins stressés par l’épreuve de philo

Après une année scolaire perturbée, les élèves de terminale passaient l’épreuve de philosophie du bac. Entre nouvelles notations et gestes barrières, ils étaient plus ou moins stressés devant leurs copies. Exemple au lycée Jeanne d’Arc à Rouen.

En Normandie, 34374 élèves passent le baccalauréat en 2021.
En Normandie, 34374 élèves passent le baccalauréat en 2021. © FTV/Jérôme Bègue

Il y a ceux qui savent déjà qu’ils n’auront pas le bac (sauf miracle) et ceux qui se rassurent avec le nouveau système de notation. En effet, en raison de la crise sanitaire cette année, les élèves conserveront la meilleure note entre celle de l’épreuve finale de ce jeudi 17 juin, et celle de la moyenne annuelle, obtenue dans le cadre du contrôle continu. Un choix qui a permis à beaucoup d’aborder plus sereinement cette épreuve.

Nouveauté également dans les choix de sujets : cette année les élèves avaient le choix entre quatre sujets contre trois habituellement.

Les élèves en voie générale ont eu le choix de disserter sur les questions philosophiques suivantes : 

Pour l’explication de texte, les lycéens peuvent plancher sur un extrait de l’ouvrage du sociologue Emile DurkheimDe la division du travail social, publié en 1893.

Les élèves des filières technologiques ont pu choisir entre :

Pour l’explication de texte : un extrait du Poète et l’activité de fantaisie (1907), du psychanalyste Sigmund Freud.

Quentin Bral s’est rendu au lycée Jeanne d’Arc de Rouen à la rencontre des candidats et des examinateurs.

 "On se sent pas préparés, c’est très étrange comme bac cette année", lui confie une lycéenne avant d'entrer dans la salle d'examen.

Gilles Amanieu, proviseur du lycée Jeanne d'Arc les accueille avec le sourire et les derniers conseils. Ils nous explique le protocole sanitaire appliqué à son etablissement : "on a réparti les élèves sur 24 salles sur trois niveaux de l’établissement pour éviter les rassemblements. On a des personnels qui vérifient que les élèves portent un masque et prennent du gel".

A la fin de l'épreuve, un autre élève sort de la salle avec un discours  pragmatique : "à cause des problèmes sanitaires, je n’ai pas pu venir pendant plusieurs mois. Mes parents ont été malades, mes notes ont dégringolé. Je sais que je n’aurai pas le bac. Je suis là aujourd’hui mais ça va repartir sur une nouvelle année et puis voilà ! »

Prochaine étape pour les lycéens : le grand oral. Ces entretiens auront lieu du lundi 21 juin au vendredi 2 juillet 2021. Avec la philo, seules ces deux épreuves ont été maintenues pour le bac 2021.

Lors de la première partie de l’épreuve, consistant en un exposé de 5 minutes, chaque candidat pourra disposer des notes qu’il aura saisies lors de sa préparation de 20 minutes.

Pendant la deuxième partie de l’épreuve, consistant en un entretien, le candidat pourra recourir à un support, comme un tableau, pour y illustrer ou expliciter ses propos (pour y poser une équation, y esquisser une carte, etc.).

Enfin, chaque candidat présentera au jury un descriptif, visé par ses professeurs d’enseignements de spécialité et par la direction de son établissement, avec les points du programme qui n’auront éventuellement pas pu être étudiés.

 

 

Pour le reste de la note finale du baccalauréat, ce sont les notes obtenues en contrôle continu qui seront prises en compte. En Normandie, 34374 élèves passent le baccalauréat en 2021. Le candidat le plus jeune a 15 ans et le plus âgé 65.

 

Baccalauréat 2021 : comment calculer sa note ?

 

© Académie de Normandie

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société