Rouen : il roule volontairement sur une jeune femme le soir de la fête de la musique

Publié le Mis à jour le
Écrit par Richard Plumet

On en sait un peu plus sur les circonstances du grave accident survenu le 21 juin 2022 en plein centre-ville de Rouen (Seine-Maritime) au cours duquel une femme de 23 ans a été grièvement blessée. L’homme a été déféré.

C'est le soir de la fête de la musique que les pompiers ont été appelés pour prendre en charge plusieurs personnes victimes d'un accident en plein centre-ville de Rouen, au milieu de la rue Jeanne d'Arc.

A leur arrivée sur place, un peu après 1h30 du matin, ils ont pris en charge trois blessés légers, mais la quatrième victime, une jeune femme âgée de 23 ans était grièvement blessée. Son état a nécessité un transfert médicalisé vers le CHU de Rouen.

Renversée volontairement par un automobiliste

La jeune femme, qui souffre de nombreuses fractures au niveau du torse et du bassin, a d'abord été percutée par une voiture. Puis cette voiture lui a roulé dessus à deux reprises. Le conducteur l'a fait volontairement. Une patrouille de police présente à proximité est aussitôt intervenue pour arrêter l'automobiliste qui tentait de prendre la fuite.

 

Interpellé, le conducteur a été emmené à l'hôtel de police puis placé en garde à vue pour tentative d'homicide volontaire.  Selon les premières constatations, il s'agit d'un homme âgé d'une trentaine d'année qui n'avait pas de permis de conduire valide. L'enquête est menée par la Sûreté départementale de Seine-Maritime.
Il a été déféré le jeudi 23 juin.

Dans cet accident (où la voiture a effectué une marche arrière pour rouler une seconde fois sur la jeune femme), trois personnes ont été légèrement touchées. Parmi elles se trouvait le frère de la jeune femme grièvement blessée.

Ce témoin de la scène, et lui aussi percuté par la voiture, a expliqué à nos confrères de 76 Actu, que l'homme aurait déjà rencontré la jeune femme la veille de la fête de la musique et qu'un différend aurait eu lieu entre eux. Et ce serait volontairement au volant de sa voiture (qui avait un panneau de taxi sur le toit) qu'il aurait renversé cette jeune femme, la reconnaissant marchant avec ses proches dans la rue Jeanne d'Arc.

Pourquoi l'auteur ce cet accident corporel était au volant d'un taxi, sans permis ? Était-il en état d'ivresse ? Sous l'empire de produits stupéfiants ? Pourquoi a-t-il voulu écraser ainsi cette jeune femme ?
Autant de questions qui, deux jours après l'accident, restent sans réponses. Des faits que l'enquête en cours devra éclaircir…