Rouen : La Croix Rouge condamnée après la mort d'une malade d'Alzheimer qui avait bu de la soude

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sylvie Callier
La famille de la victime de cet empoisonnement accidentel devant la salle d'audience à Rouen
La famille de la victime de cet empoisonnement accidentel devant la salle d'audience à Rouen © J. Bègue/ France Télévisions

Le tribunal correctionnel de Rouen a condamné la Croix Rouge après un empoisonnement accidentel dans la maison de retraite médicalisée la Ruche à Elbeuf. Une résidente de 82 ans est décédée. Elle était dans une unité "protégée" pour malades d'Alzheimer.

La direction de l'EHPAD la Ruche d'Elbeuf a été jugée le 8 juillet 2021 pour "homicide involontaire par personne morale" deux ans après la mort de Brigitte G., l'une des résidentes. Elle est décédée quatre jours après avoir bu dans la maison de retraite médicalisée de la soude caustique.

Ce mardi 31 août 2021, la Croix-Rouge a été condamnée a été condamnée à 10.000 euros d'amende et à une peine d'affichage d'un mois.

A l'annonce du délibéré, les enfants de la victime ont exprimé leur soulagement. Si le tribunal de Rouen a reconnu coupable La Croix Rouge (gestionnaire de L'EHPAD) d'homicide involontaire, pour la famille de la victime des questions demeurent.

Pourquoi elle s'est retrouvée enfermée dans cette pièce ?
Et c'est là qu'on peut dire, quand même que nous on a quand même évoqué le meurtre. On en a parlé entre nous et c'est vrai que pour nous c'est pas involontaire…"

Magali Guimont,
fille de la victime, à Maxime Fourrier le 31 août 2021

Au palais de justice de Rouen, l'avocate de la Croix-Rouge n'a pas souhaité répondre aux questions des journalistes de la rédaction de France 3 Normandie.

L'association a décidé de faire appel du jugement.

Un produit dangereux accessible

Le produit se trouvait dans une salle pour le linge, il était posé sur un chariot pour le ménage. Il avait servi à déboucher un évier. La vieille dame a survécu quatre jours, elle avait été placée dans le coma, compte tenu de ses brûlures internes. "Un cauchemar" pour la famille.

Ils la croyaient en sécurité dans cette unité pour  des malades d'Alzheimer,  complètement désorientés.

"On a des gens qui font avec les moyens du bord et quand on a un surveillant pour 10 personnes, il ne peut pas faire grand chose"

A Rouen, procès d'un empoisonnement accidentel et mortel dans un EHPAD

Le parquet de Rouen a requis une amende de 50.000 euros et l'affichage de la condamnation. Le délibéré du tribunal correctionnel sera prononcé le 31 août.

Après cet accident, le témoignage d'une ancienne employée de l'EHPAD géré par la Croix-Rouge faisait état en 2019 de manque de personnel et de qualifications insuffisantes. 

 

 

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.