Rouen : un nouveau dispositif d'alerte plus moderne lancé après Lubrizol

Depuis le 21 juin, le dispositif d’information aux populations FR-Alert est opérationnel dans toute la France. Un exercice attentat sera effectué autour du Zénith de Rouen, au Grand-Quevilly mardi 28 juin.

Si vous recevez une alarme attentat sur votre portable mardi 28 juin, n'ayez crainte ! Le nouveau dispositif d’information aux populations FR-Alert sera testé lors d'une simulation. Toutes les personnes situées dans un rayon d'un kilomètre et demi autour du Zénith de Rouen, au Grand-Quevilly (Seine-Maritime) seront alertées.

Avec ce système, l'usager reçoit à la fois une sonnerie tout à fait inhabituelle et un message expliquant la nature de l'évènement et la conduite à tenir. La préfecture de la Seine-Maritime en dévoilait vendredi 24 juin les contours. 

Dès à présent, dans toute la France, les préfectures pourront déclencher ce dispositif en cas de catastrophe naturelle, de fuite sur un site industriel, d'incendie de grande ampleur ou d'attentat. 

C'est un vrai saut qualitatif pour les gestionnaires de crise puisque cela va permettre, y compris la nuit, de lancer un message qui sera mieux compris contrairement aux sirènes.

Pierre-André Durand, préfet de la Seine-Maritime

Le même dispositif est utilisé aux Etats-Unis depuis plus de 30 ans. Il s’appuie sur la technologie de la diffusion cellulaire (cell broadcast, en anglais). En cas de sinistre, le préfet actionne les pylônes téléphoniques à proximité. Tout téléphone bornant à un de ces pylônes reçoit alors automatiquement un message. 

Eviter la saturation du réseau 

Les messages d'alerte sont ainsi diffusés sous la forme d'ondes radio par les antennes de télécommunication et non pas par SMS. Objectif : éviter la saturation du réseau en cas d'envoi à un grand nombre de personnes. Il n'est pas nécessaire de s'inscrire au préalable.

C'est une notification qui s'impose à l'usager même s'il joue à un jeu ou que son téléphone est en mode silencieux. En revanche, vous ne la recevez pas si votre smartphone est en mode avion ou s'il est éteint.

Yves Hocde, direction générale de la sécurité civile et de la gestion des crises

Lubrizol, un déclencheur 

FR-Alert répond à la fois à une directive européenne de 2018 et aux promesses faites par le gouvernement après l'incendie de Lubrizol. A l'époque, le 28 septembre 2019, les sirènes retentissent un peu avant 8 heures dans l'agglomération de Rouen, soit près de 5 heures après l'incident. 5 heures de manque criant d'information. Le préfet explique à ce moment-là n'avoir pas voulu provoquer de mouvement de panique au milieu de la nuit en les actionnant plus tôt.

Ce nouveau système doit donc être plus réactif et moderne que les sirènes. Pour l'instant, l'alerte fonctionne pour les téléphones 4 et 5G. Pour les mobiles qui utilisent le réseau 2 et 3G, un autre système de SMS géolocalisé sera effectif à l'automne.

A terme, 99% de la population française pourra être alertée.