Seine-Maritime : les migrants ne peuvent plus faire de demande d’asile auprès de la préfecture

Publié le Mis à jour le
Écrit par JH/MR
La préfecture de Seine-Maritime à Rouen.
La préfecture de Seine-Maritime à Rouen. © France 3 Normandie

Les migrants arrivés en Seine-Maritime rencontrent des problèmes administratifs pour faire leur demande d’asile. Une embûche supplémentaire dans leur parcours difficile.

En général, il fallait compter 3 à 4 mois pour obtenir un rendez-vous en préfecture de Seine-Maritime afin de faire une demande d’asile. Mais depuis quelques jours, les migrants ne peuvent même plus accéder à France Terre d’Asile, la Plateforme d'Accueil de Demandeurs d'Asile (PADA). Cette étape permet notamment de fixer un rendez-vous au guichet unique de la préfecture. Obtenir un rendez-vous c’est aussi déclencher des droits aux allocations et à un hébergement de l’Etat.


Face à la situation, un référé en urgence va être fait devant le tribunal administratif de Rouen pour faire une injonction à la préfecture de Seine-Maritime d'entregistrer les demandes d'asile. En attendant ces primo arrivants sont accueillis au centre André Malraux dans les Hauts de Rouen où ils peuvent manger, se réchauffer et discuter. La nuit c’est grâce à l’accueil de particuliers qu’ils peuvent dormir au chaud.

Julie Howlett et Jean Marc Pitte ont constaté cette faille

Seine-Maritime : les migrants ne peuvent plus faire de demande d’asile auprès de la préfecture

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.