Un soldat originaire de Seine-Maritime retrouvé mort au Burkina Fasso

Publié le Mis à jour le
Écrit par Amandine Pointel
Morgan Henry a été retrouvé mort dans son campement, au Burkina Faso, dimanche 16 février 2020.
Morgan Henry a été retrouvé mort dans son campement, au Burkina Faso, dimanche 16 février 2020. © Armée de Terre

Le sergent-chef Morgan Henry, sous-officier français de la force Barkhane, avait 28 ans. Il était originaire de Gruchet-le-Valasse (Seine-Maritime).

C'est avec une "profonde tristesse" que le chef d'état-major de l'armée de Terre a annoncé lundi 17 février 2020 le décès de l'un de ses soldats. Âgé de 28 ans, le sous-officier Morgan Henry était engagé au Burkina Faso, dans le cadre de l'opération Barkhane, depuis novembre 2019. Il a été retrouvé mort dimanche 16 février, au sein de son campement. 
  

Les causes du décès inconnues

Le sergent-chef Morgan Henry "a été découvert au sein de son campement dimanche", sans que ne soient précisées les causes de son décès. "Une enquête de gendarmerie, menée par la prévôté, a été diligentée pour établir les circonstances de sa mort", a indiqué le ministère des Armées.

Originaire de Seine-Maritime

Morgan Henry est né à Gruchet-le-Valasse, près de Bolbec en Seine-Martime, en 1991. Il s'était engagé dans l'armée en 2012. Il avait été affecté au  54e régiment de transmissions à Haguenau, dans l'Est de la France, en 2015, où il avait participé à plusieurs opérations extérieures : Barkhane, au Mali (entre mai et septembre 2016) ; Chammal, en Irak en 2017, 2018 et 2019. Depuis novembre 2019, il était au Burkina Faso, dans le cadre de l'opération Barkhane, qui déploie près de 4 500 militaires français au Sahel pour lutter contre le djihadisme.

 Il allait fêter ses 29 ans le 17 mars prochain.
 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.