Un important trafic de stupéfiants démantelé dans le secteur de Duclair

© Compagnie de Gendarmerie Départementale de Rouen
© Compagnie de Gendarmerie Départementale de Rouen

Après une enquête de plusieurs mois, gendarmes et policiers de la Seine-maritime ont mené une opération d'envergure qui a permis d'interpeller 18 personnes, ce lundi 9 mai. Ils ont aussi réalisé une importante saisie de drogue, d'armes, de véhicules et d'argent. 

Par DM

La fin d'un réseau de stupéfiants autour de Duclair

C'est un très gros coup que viennent de réaliser les gendarmes du groupement de gendarmerie départementale de la Seine-Maritime et le GIR de Normandie de Rouen.
Dans un communiqué commun aux deux services, on apprend que l'opération menée le 9 mai dernier en Seine-Maritime aurait porté un coup fatal à l'organisation d'un réseau de stupéfiants dans la région de Duclair. 

Une opération d'envergure

Lundi dernier (9 mai 2016) à 6h, l'aboutissement du travail des enquêteurs est proche. Les forces déployées pour cette intervention sont très importantes. Elles se composent :
  • d'une centaine de gendarmes issus deux pelotons spécialisés de protection de la gendarmerie (PSPG),
  • d'unités des groupements de la Seine-Maritime et de l'Eure, 
  • sept équipes cynophiles de recherches de produits stupéfiants et de billets (3 de la gendarmerie, 2 des douanes et 2 de la police nationale),
  • 20 gendarmes et policiers du GIR de Rouen
  • une quinzaine de fonctionnaires de la police nationale de Rouen 

Une très importante saisie 

Dans cette opération matinale, les forces de l'ordre interpellent 18 suspects, dont 8 en zone de sécurité prioritaire (ZPN). Les perquisitions ont permis de découvrir et de saisir 30 kg de cannabis, 2 kg d'héroïne ainsi que 3 armes de poing de calibre 9mm. En outre, près de 110 000 euros en numéraire, 10 véhicules et 2 motos ont également été saisis. 

Une longue enquête 

Toujours dans ce communiqué commun adressé par la Gendarmerie, on apprend que que tout démarre en septembre 2015 par un vol de véhicule. Des gendarmes de la compagnie départementale de Rouen enquêtent alors sur ce vol qui laisse penser rapidement l'existence d'un trafic de stupéfiants autour de la commune de Duclair. 

Les gendarmes de la brigade des recherches de Rouen initient alors une enquête préliminaire qui permet de matérialiser une véritable association de malfaiteurs avec de nombreux protagonistes.
Une information auprès d'un juge d'instruction de Rouen est alors ouverte et une commission rogatoire est délivrée en décembre 2015.

Un travail qui regroupe de multiples services

Le Groupe d'Intervention Régional de Rouen, rassemblant non seulement des fonctionnaires de police, des militaires de la gendarmerie mais également un inspecteur des douanes et un inspecteur des impôts, est alors co-saisi afin d'établir l'enquête patrimoniale des mis en cause. 
Les investigations techniques, les surveillances et filatures menées par ces deux unités permettent d'établir l'organisation du réseau implanté "en pleine campagne" et directement lié à la Zone de Sécurité Prioritaire de Rouen (ZSP).

Le travail de longue haleine permet d'identifier les principaux acteurs de ce trafic, particulièrement prudents et qui procèdent en fait à des livraisons régulières de différents produits stupéfiants (cannabis, héroïne, cocaïne) sur toute la région Normandie (Seine-Maritime, Eure, Orne,) allant jusqu'en Mayenne (53) et en Ille et Villaine (35). 

Des incarcérations 

Après présentation des mis en cause devant le juge d'instruction 10 d'entre eux ont été mis en examen dont 6 incarcérés.
L'enquête du juge d'instruction se poursuit jusqu'au jugement, mais à l'instant, la bande de malfaiteurs et le trafic de stupéfiant sont démantelés. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus