A Granville, les carnavaliers ont le blues

Granville: après la fête, le blues

La 143e édition du carnaval de Granville s'est achevée ce mardi soir. Après 5 jours de f^te, il faut tout ranger et retrouver son quotidien. Et quand en plus la pluie s'en mêle....

Par CM et GL

Reportage de Gwenaëlle Louis et Joël Hamard

"Demain, on va tous avoir une petite dépression, c'est normal, l'après carnaval pour tout le monde parce que pendant 10 jours où on prépare on est sur le site, on est tous ensemble, on vit tous ensemble", explique une bénévole.

A la maison du carnaval de Granville, l'heure est au rangement. De quoi s'occuper l'esprit encore embrumé par la fatigue des jours de fête précédents. Mais "demain, tout le monde va être chez soi, reprendre le travail. C'est fini". Jérôme Lerdu, de la compagnie Satir'Aïe, confirme: "le soufflet retombe et c'est compliqué à gérer pour certains", alors que la pluie tombe sur Granville.

Au moins, il reste les souvenirs, de beaux souvenirs. Car cette 143e édition, la première depuis le classement au patrimoine immatériel de l'UNESCO, semble une réussite. "On estime à 150 000 personnes le passage sur les cinq jours avec un pic de 100 000 personnes le dimanche dans Granville", explique Alexis Jouvin, vice-président du comité d'organisation du Carnaval de Granville. 

Autre motif de satisfaction: les 5237 euros qui ont été collectés par le Char des pauvres, une somme qui sera reversée à Emmaüs - SOS Familles. Les organisateurs donnent d'ores et déjà rendez-vous aux carnavaliers l'an prochain.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Lillebonne : la saison 2018-2019 au théâtre Juliobona

Les + Lus