• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Tour de France 2019 : sept coureurs Normands au départ, c'est un record !

Le puncher de la Manche Benoît Cosnefroy, vainqueur en 2019 du Grand-Prix de Plumelec (photo) et de paris-Camembert est au départ du Tour de France. / © PHOTOPQR/LE TELEGRAMME/MAXPPP
Le puncher de la Manche Benoît Cosnefroy, vainqueur en 2019 du Grand-Prix de Plumelec (photo) et de paris-Camembert est au départ du Tour de France. / © PHOTOPQR/LE TELEGRAMME/MAXPPP

Avant même le départ qui sera donné le samedi 6 juillet de Bruxelles, il est acquis que cette édition 2019 restera dans les annales. Jamais la Normandie n'avait placé autant de coureurs dans le Grande Boucle. Moinard, Delaplace, Martin, Gougeard, Cherel, Cosnefroy, Ourselin : revue d'effectif.

Par Pierre-Marie Puaud

Le moment est une formalité pour certains, il est attendu et redouté par d'autres. La plupart des équipes retenues pour participer au Tour de France communiquent leur sélection à la fin du mois de juin. Certains attendent même le Championnat de France pour jauger de l'état de forme de leurs coursiers.

La participation de Guillaume Martin n'est guère surprenante. Le coureur de Flers qui a brillé dans le championnat de France est l'un des leaders de la formation belge Wanty-Groupe Gobert. En revanche, la sélection de Paul Ourselin est une heureuse surprise. Il est l'invité de dernière minute qui porte le nombre de coureurs normands engagés à sept : du jamais vu !
 

(Récit de Florent Turpin. Montage de Fabrice Lefeuvre.)



Guillaume Martin, pour confirmer

 

Son coup de force dans le final du championnat de France ne manquait pas de panache ! Il en dit long sur l'état d'esprit du bonhomme qui semble avoir quelques fourmis dans les jambes. Guillaume Martin est parti seul dans le dernier kilomètre, en puncher. Il s'en est fallu de peu, 150 mètres, pour que l'entreprise soit couronnée de succès...
 


Le coureur originaire de Flers a forcément quelques ambitions. Il a terminé 23e du Tour 2017 pour sa première participation. En 2018, il a accroché la 21e place malgré une blessure qui l'a handicapé pendant deux semaines. Cette année, Guillaume Martin va certes tenter de bien figurer au général. Mais son offensive au championnat de France le prouve : il a les armes pour viser la victoire d'étape.


Portrait de Guillaume Martin, le coureur philosophe :



Le onzième tour de Moinard, la revanche de Delaplace


Il avait manqué l'édition 2018 à la suite d'une vilaine chute : Anthony Delaplace est de retour dans l'arène. Le Calvadosiens va disputer son septième tour de France avec l'équipe Arkea-Samsic du champion de France Warren Barguil. Mais il n'est pas le coureur normand le plus expérimenté : à 38 ans, le Cherbourgeois Amaël Moinard a su se montrer assez convaincant pour être une fois encore retenu. Onzième Tour pour Moinard. Chapeau !

 



La grande première de Paul Ourselin


Il est l'équipier sur lequel Lilian Calmejane peut compter. Paul Ourselin découvre le Tour. À 24 ans, le coureur de Livarot va tenter de rallier les Champs-Elysées en tâchant d'être dans quelques bons coups.
 



Nous avions rencontré Paul Ourselin chez lui en 2018, à la veille de Paris-Camembert :
 



Cosnefroy, Cherel, Gougeard : trois Normands chez AG2R - La Mondiale


Enfant, il a transpiré devant sa télé en regardant les étapes du Tour. Benoît Cosnefroy espère à son tour faire rêver les gamins : il participe cette année à sa première grande boucle. Sa sélection a tout d'une suite logique. Le jeune coureur du Cotentin est en progression constante. Champion du monde sur route espoir en 2017, il est passé professionnel en 2018. Cette année, il se révèle au plus haut niveau. Benoît Cosnefroy vient de remporter la classique Paris-Camembert et le Grand-Prix de Plumelec. Et pourquoi pas une victoire d'étape ?
 

Mickaël Cherel prend cette année le départ de son cinquième Tour. Le coureur originaire de Saint-Hilaire du Harcouët dans le sud de la Manche est un équipier aussi discret que précieux, surtout quand la route s'élève. Enfin, le Rouennais Alexis Gougeard espère "être à la hauteur de la confiance de l'équipe". Le rouleur en est à sa deuxième participation.
 

Sur le même sujet

Randonnée : à la découverte du sentier des anciens chasse marées

Les + Lus