Cet article date de plus de 5 ans

Une palme d'or au festival de Deauville

Le festival du cinéma américain rendra hommage au documentariste engagé Michael Moorte, palmé à Cannes pour Fahrenheit 9/11.
Après avoir dévoilé le nom de son prochain président, puis sa nouvelle affiche....



le festival du cinéma américain annonce l'un des premiers grands noms qui fouleront "les planches" de la cité balnéaire du Calvados en septembre prochain. C'est une certaine idée de l'Amérique, pas forcément celle d'Hollywood, qui sera mise à l'honneur avec l'hommage rendu à Michael Moore. Amoureux de son pays, le documentariste n'a pourtant pas manqué tout au long de sa carrière d'en dénoncer les travers (et ceux de ses dirigeants) et ce dés son premier film, Roger et moi, sur la suppression de 30 000 emploi chez General Motors à Flint, sa ville natale dans le Michigan.

Parmi ses pamphlets les plus célèbres, l'oscarisé "Bowling for Columbine", violente et corrosive charge contre le port d'arme, et "Fahrenheit 9/11", féroce critique de la politique militaire menée par Geroges W Bush et récompensée de la palme d'or au festival de Cannes. Dans son nouveau film, "Where to invade next", Michael Moore se rend en Europe pour montrer à ses compatriotes ce qui fonctionne ailleurs et dont ils devraient s'inspirer. Ce documentaire sera présenté en avant-première à Deauville avant sa sortie en salles le 14 septembre. Le réalisateur américain fera le déplacement en Normandie à cette occasion


 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
festival de deauville cinéma culture