Affaire de séquestration: version de la fille mise en doute, mère tout de même poursuivie pour maltraitance

© France 3
© France 3

Ce matin, une jeune fille d'une quinzaine d'années a appelé un voisin à l'aide, lui expliquant qu'elle était séquestrée sur un balcon, par sa mère, depuis quatre jours. Une version vite mise en doute par la police.

Par Gaelle Fauquembergue

En recevant l'appel du voisin, la police de Limoges se rend tout de suite sur place, au 31 rue Turgot, dernier étage, en plein centre de la ville.
La jeune fille explique être séquestrée sur son balcon depuis quatre jours par sa mère, sans boisson ni nourriture, car elle avait perdu l'embout d'une pompe à vélo.
La police emmène alors la mère au poste afin de l'interroger. Celle-ci donne sa version des faits: l'adolescente serait en faît très difficile à vivre en ce moment, c'est pourquoi elle l'a laissé sur le balcon ce matin, le temps d'aller faire quelques courses. Un acte habituel apparement, dans le but de la punir.

Selon une source policière, la jeune fille a été emmenée au C.H.U. Après son examen, le medecin a mis en doute sa version des faits. Actuellement, elle se trouve toujours à l'hôpital.
De son côté, la mère a été relâchée en début d'après-midi après son audition.

Une enquête, menée par la brigade des mineurs, a été ouverte pour mise-en-péril de mineur.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus