Une jeune fille accuse sa mère de l'avoir séquestrée, les autorités enquêtent

Une jeune fille de 15 ans aurait été séquestrée par sa mère pendant quatre jours, rue Turgot, en plein centre limougeaud. Les autorités tentent de confirmer sa version, non sans mal.

C'est au 41 rue turgot, en plein de centre de Limoges, que la séquestration aurait eu lieu. Au dernier étage de cet immeuble, tout à gauche du bâtiment.
C'est au 41 rue turgot, en plein de centre de Limoges, que la séquestration aurait eu lieu. Au dernier étage de cet immeuble, tout à gauche du bâtiment. © France 3
Le voisin d'ne adolescente d'une quinzaine d'années aurait alerté la police de Limoges ce matin, expliquant que celle-ci aurait été séquestrée pendant quatre jours par sa mère.
Cette séquestration aurait eu lieu sur le balcon de leur domicile, la Résidence HLM Turgot, située dans la rue du même nom. La jeune fille n'aurait pas pu rentrer à l'intérieur de l'appartement, situé au dernier étage, pendant tout ce temps.

Selon une source policière, la mère vient d'être interpellée et se trouve dans les locaux de la police pour être auditionnée. On parle désormais de maltraitance sur mineure: la jeune fille n'aurait pas eu le droit de quitter le balcon, ni de manger ou boire pendant ces quatres jours. Une punition de la part de sa mère car elle aurait perdu un embout de pompe à vélo.

Cependant, cette version est à prendre avec beaucoup de précautions, rien n'a encore été confirmé pour le moment. La police et le medecin pourrait même douter de l'authenticité du témoignage de la jeune fille, qui a été examinée ce matin.
La mère, de son côté, affirme avoir laissé sa fille sur le balcon uniquement ce matin, le temps d'aller faire quelques courses, car celle-ci était "ingérable".

Une enquête pour mauvais traitements a tout de même été ouverte.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter