Le faux terroriste condamné à 160 heures de TIG

Le jeune limougeaud avait menacé de mort le personnel du consulat de France à Ankara, en Turquie.

Après avoir posté une vidéo sur internet dans laquelle il apparaissait avec une arme, un jeune homme de 23 ans comparaissait hier à Limoges pour « menaces de mort matérialisées par un écrit en raison de l’appartenance à une nation, une race ou une ethnie déterminée ».

Dangerosité politique

La substitut du procureur lui a fermement expliqué la dangerosité politique de ses propos.
Il a été condamné à 5 mois de prison avec sursis avec 18 mois de mise à l'épreuve, et à 160 heures de Travaux d’ Intérêt Général.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter