Albany à Saint-Junien : nouvelles menaces sur l’emploi ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par Annaick Demars
Alors en campagne pour François Hollande, Arnaud Montebourg était venu sur le site de St Junien en mars 2012
Alors en campagne pour François Hollande, Arnaud Montebourg était venu sur le site de St Junien en mars 2012

Alors que de nouvelles menaces pèsent sur l’emploi chez Albany-Cofpa à Saint-Junien (87), le maire Pierre Allard et le député Daniel Boisserie demandent une entrevue au ministre du redressement productif Arnaud Montebourg

Depuis la rentrée de septembre, l’atmosphère est lourde au sein de l’usine Albany-Cofpa de Saint-Junien (87). D’après les représentants CGT du site, l’hypothèse d’un plan de licenciements a été évoquée par les dirigeants de cette société spécialisée dans la toile non tissée utilisée pour la fabrication de produits pour l'hygiène corporelle et qui compte une autre unité à Sélestat en Alsace.
Joint au téléphone par l’une de nos équipes, le directeur de Saint-Junien Jean Sénellart ne dément pas la possibilité de licenciements en Haute-Vienne, sans toutefois la confirmer. Il insiste surtout sur la nécessité de « maintenir ouverte l’usine de Saint-Junien »

LES ELUS LOCAUX EN APPELLENT AU GOUVERNEMENT

Aujourd’hui, les élus locaux souhaitent peser de tout leur poids : Pierre Allard, maire ADS de Saint-Junien et Daniel Boisserie, député socialiste de la circonscription demandent à être reçus par Arnaud Montebourg. Le ministre connaît d’autant mieux le dossier qu'alors en pleine campagne présidentielle pour François Hollande, le futur ministre du redressement productif était venu sur le site en mars 2012, dénonçant les pratiques du groupe comme étant de la « prédation ».
Rappelons qu’en février, le groupe Albany avait annoncé la fermeture pure et simple du site alors bénéficiaire et le licenciement de ses 133 salariés. La mobilisation des employés, de la population et des élus avait permis d’éviter le projet de fermeture, finalement annulé en mars, même si les dirigeants n'avaient alors apporté aucune garantie dans le temps.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.