Mont-de-Marsan s'incline de peu face au Stade Français 28 à 30

Regret des Montois qui voulaient gagner pour entretenir un espoir au maintien.  Les Landais marquent leur premier point en Top 14. 

Les Montois Julian Fiorini et Vassili Bost  avec le Parisien David Lyons
Les Montois Julian Fiorini et Vassili Bost avec le Parisien David Lyons © PIERRE ANDRIEU / AFP
Rageant ! Les Landais ratent  la victoire de deux points. Mont-de-Marsan est passé si près.  
Mais voilà, les jaune et noir ont manqué le début de match. Et le buteur parisien, Jérôme Porical marque son territoire. L'ancien Catalan réalise un 5/5 aux tirs en première mi-temps. Plisson y ajoute un drop(10). Le Stade Français rentre aux vestiaires relativement serein à la pause (9-18).


Une deuxième mi-temps landaise


A la reprise, les Montois accélérent un grand coup. Ils étaient jusque-là défaillants en conquête et souvent pris au hors-jeu. Ils dominent maintenant la rencontre. Pour preuve  : l'essai de Daniele Baleinadogo, après un travail impeccable de Yohan Durquet sur son aile.

Les Landais sont revigorés. Ils sont à deux points des Parisiens. Tout semble à nouveau possible pour des Landais. Les Montois  reprennent l'avantage, d'abord à la 62e, puis à la 66e (25-24) grâce à deux tirs de Claverie.


Une fin de match haletante


La fin de match est aux antipodes de ce qu'avait été la première mi-temps. Porical (25-27, 68e) et Claverie (28-27, 70e) se répondent du tac au tac.
Mais c'est finalement le Parisien qui aura le dernier mot (28-30, 73e), et malgré un baroud d'honneur flamboyant, les Montois doivent se résigner à s'incliner une huitième fois d'affilée. 

Mont-de-Marsan est toujours 14e au classement avec un petit point.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
rugby