Un avocat du groupe de Tarnac s'intéresse à l'espion anglais Mark Kennedy

Publié le Mis à jour le

Mark Kennedy est un policier britannique qui s'était infiltré, selon Le Monde, dans la mouvance intermondialiste entre 2003 et 2010

Selon Maitre William Bourdon, cet espion s'était infiltré dans le groupe de Tarnac et avait même fait un séjour en Corrèze. L'avocat de Yildune Lévy, mise en examen dans l'affaire de sabotage de lignes TGV en 2008 en Seine-et-Marne, a demandé que toutes les informations fournies aux enquêteurs par cet homme soient communiquées à la défense.

L'Afp indique que le policier Mark Kennedy, membre de la Metropolitan Police de Londres, se présentait auprès des militants écologistes britanniques comme l'un des leurs, sous le nom de Mark Stone, depuis l'année 2000.

Il disparaissait pendant de longues périodes en disant qu'il allait voir son frère aux Etats-Unis. En octobre 2010, il aurait finalement été confondu par les militants, auxquels il aurait expliqué avoir quitté la police, avant de disparaître. Mais en janvier 2011, il avait provoqué à Londres un coup de théâtre et l'abandon des poursuites, au procès de six écologistes accusés d'avoir voulu s'attaquer à une centrale électrique, en se disant prêt à témoigner en faveur de ceux qu'il était chargé d'espionner.

Une source policière, indique Le Monde  a constaté  que les renseignements fournis par les services britanniques étaient loin d'être anodins : "Il est certain qu'ils ont donné une coloration particulière au dossier. Cela a joué un rôle dans la demande d'ouverture d'une enquête préliminaire en avril 2008."