Noël, la tradition donne toujours un goût exceptionnel à cette journée.

Publié le Mis à jour le
Écrit par xx .

Pour conjurer les noirceurs de la vie, les maisons et les villes s'illuminent de tous leurs feux pour briller, certains se réunissent dans les églises pour célébrer le rite religieux, d'autres font bombance pour conjurer la faim, garder un souvenir gustatif.

Tous les points cardinaux de la région sont animés par cette ferveur en cette période de Noël, la région s'illumine en faisant usage  d'ampoules à  basse consommation, les repas sont moins pantagruéliques, les rites religieux attirent encore petits et grands par la grâce de la nativité, Noël doit être solidaire. 



Une crèche et une messe de Minuit à Bizanos.

La tradition religieuse s'exerce avec un peu plus de ferveur en cette période, la nativité attire les curieux pour découvrir la chaleur d'un foyer autour de l'âne et du boeuf. Les fidèles ont célébré le rite religieux autour de l'eucharistie, genèse de la pratique catholique, une ode à la famille, à la chaleur d'un foyer unis autour de l'enfant. Sans pour autant établir les canons de la structure familiale, en ces temps évolutifs.



Les illuminations à Biarritz.

Briller de mille feux, voici ce qui peut qualifier les fêtes de fin d'année. A aucun autre moment de l'année, les rues et les habitations ne se parent de lumières avec autant d'effervescence. Peut-être pour conjurer les ténèbres d'une fin de quelque chose, en tout cas de l'année civile déjà. Lutter contre les ténèbres, attirer les regards des passants sur les jeux de lumières, les cycles de luminescence, le tout pour distraire et embellir.



Le repas riche ou solidaire.

Ravir les papilles des convives lors de ces repas, tel est l'objectif de ce partage de mets raffinés en famille, chapons, dindes, et autres gibier sont au menu, bûches débordantes de beauté, de sucre, d'arômes . Faire bombance pour éprouver du plaisir physique associé au plaisir de partager en famille. Plus hispanique, un établissement de culture ibérique, à Bordeaux, propose généreusement une paella à midi pour les démunis de la vie, de la rue, de chaleur humaine. Quelques instants ensemble à partager un repas, l'acte social a ses fondements dans la solidarité, mais existera-t-il encore l'année prochaine. Les propriétaires de l'établissement vont quitter leur fonction, aux successeurs de reprendre le flambeau du partage avec les plus fragiles pour la prochaine paella solidaire. Sage résolution pour les voeux dans une semaine : maintenir la tradition.



Le met par excellence de Noël, il apporte la douceur sucrée à une réunion familiale





 

Bizanos a célébré sa messe de minuit, avec constitution d'une crèche vivante, bébé compris !



 

Parce qu'il existe des gens qui ne peuvent pas fêter Noël, deux généreux tenanciers d'un établissement bordelais offrent la paella de Noël pour les plus démunis.



 

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité