Cet article date de plus de 8 ans

Ligue 1 : Bordeaux renoue avec le succès

Excellente opération pour les Girondins de Bordeaux. En déplacement à Rennes, les joueurs de Francis Gillot l'ont emporté 2-0 et s'emparent de la 4e place du classement.
Yoann Gouffran
Yoann Gouffran © DAMIEN MEYER /AFP
Les Girondins de Bordeaux ont mis fin à une série de cinq matches nuls en l'emportant sur la pelouse du Stade Rennais (2-0), un concurrent à l'Europe, et se sont emparés de la quatrième place du classement, samedi lors de la 20e journée de Ligue 1.

Les Bordelais, qui reviennent à la hauteur des Bretons (32 pts, 5es), n'avaient plus gagné en Championnat depuis le 18 novembre et une victoire contre l'Olympique de Marseille (1-0), enchaînant une défaite puis cinq nuls.
Privés d'Obraniak (blessé) et Jussiê (en phase de reprise), ils ont construit leur victoire en seconde période, après être passés de leur 5-3-2 initial, trop défensif, à un 4-4-2, avec l'entrée en jeu de Saivet à la place de Nguemo.
Francis Gillot avait pris une autre décision forte cette semaine en décrétant un huis clos mercredi à l'entraînement.

C'est d'ailleurs Saivet qui a inscrit le but du break, d'une superbe frappe sous a barre après avoir pris de vitesse Apam sur une passe de Mariano (66e). Le premier but girondin a été quasiment identique, Gouffran grillant la politesse au défenseur nigérian sur une passe de Ben Kalfallah avant de glisser le ballon sous Costil (57e).
Gouffran, qui a trop enlevé son tir (75e), puis Henrique, qui a obligé d'une tête Costil à effectuer une belle parade (84e), auraient même pu donner plus d'ampleur à la victoire girondine.
Le premier but est venu d'une mauvaise passe de Mvila, pourtant auteur jusque-là d'un match intéressant, peut-être son meilleur sous le maillot rennais cette saison, sous les yeux du manageur des Queens Park Rangers, Harry Redknapp, qui souhaite
le recruter au mercato hivernal. Match crucial mercredi

Les Rennais, totalement dominés en seconde période, où il se sont contentés d'une frappe d'Alessandrini trop écrasée (55e) et d'un tir de Sadio Diallo facilement capté par Carasso (73e), auraient dû profiter de leur bonne entame de match pour
faire la différence, mais ils ont alors manqué de précision devant le but. Alessandrini a expédié sa frappe au-dessus (1re), Danzé a poussé Carasso à détourner une frappe tendue en corner (17e), et Erding a raté le cadre (5e, 20e). L'attaquant
international turc n'a plus marqué depuis le 9 novembre...


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
girondins de bordeaux football sport