Cet article date de plus de 8 ans

Le sous-traitant automobile Elringklinger Meillor pourrait supprimer 27 postes

Des menaces sur l’emploi pèsent, de plus en plus, chez le sous-traitant automobile Elringklinger Meillor à Nantiat. L'entreprise a annoncé mardi 5 février un plan de sauvegarde de l’emploi.
L'entreprise Elringklinger Meillor a annoncé mardi 5 février un plan de sauvegarde de l’emploi pour sa succursale de Nantiat
L'entreprise Elringklinger Meillor a annoncé mardi 5 février un plan de sauvegarde de l’emploi pour sa succursale de Nantiat © DPA/MAXPPP

Le plan porterait sur une suppression de 27 postes sur les 211 salariés sur ce site Haut-Viennois. Ces licenciements porteraient uniquement sur les salariés qui sont hors production ( informatique, bureau d'études, méthodes). Le personnel a prévu de se rendre, vendredi 8 février, à la Sous Préfecture de Bellac.

Elring-Klinger-Meilhor, qui fabrique notamment des joints de culasse pour l'industrie automobile, est dans la tourmente depuis plusieurs mois. En novembre dernier la direction avait annoncé des licenciements

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
emploi automobile