Rolan ne sera pas là avant le 10 février

Le jeune attaquant uruguayen ne devrait arriver qu'en fin de semaine au Haillan. Les supporteurs devront patienter avant de découvrir l'une des deux recrues de l'hiver.

En attendant l'arrivée de sa recrue uruguayenne, Bordeaux peut compter sur David Bellion.
En attendant l'arrivée de sa recrue uruguayenne, Bordeaux peut compter sur David Bellion. © Valéry Hache AFP
Jusqu'à la semaine prochaine, Francis Gillot va croiser les doigts pour que le sort ne le prive pas de l'un des deux seuls attaquants de l'effectif, David Bellion et Henri Saivet. Car l'entraîneur de Bordeaux n'aurait alors plus de solution pour affronter Ajaccio samedi en championnat et Kiev le 14 février en seizièmes de finale de la Ligue Europa. En effet Cheick Diabaté n'en terminera que ce week-end avec la Coupe d'Afrique des Nations qu'il dispute avec le Mali. Et il faudra bien quelques jours pour qu'il rentre de l'Afrique du Sud, via son pays et qu'il digère son retour. A Bordeaux, on est d'ailleurs très sceptique sur sa présence en Ukraine.
Quant à Diego Rolan, il a joué ce lundi le dernier match des éliminatoires du championnat du monde des moins de vingt ans pour lequel l'Uruguay s'est qualifié. Aux Girondins, on prévoit son arrivée,avec ses parents dans ses bagages, en fin de semaine, à priori dimanche.Il serait également très étonnant qu'il soit opérationnel pour le déplacement à Kiev. " C'est un jeune joueur prometteur. Mais il faudra être patient car il devra s'adapter à son nouvel environnement" estime Jean-Louis Triaud. Les supporteurs ont hâte de découvrir ce grand espoir uruguayen. Les dirigeants de Bordeaux, qui ont fait un chèque de 3, 5 ME pour l'arracher à Arsenal et lui faire signer un contrat de quatre ans et demi, également.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
girondins de bordeaux football sport
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter